POINT D'INTERET

SITUATION

Escalade au cirque de TaghiaLa vallée de Zouiat Ahanesal, une des régions les plus isolées de l’Atlas, abrite le cirque de Taghia. De ce petit village berbère, accessible uniquement à  pied, des sites d’escalades sur un calcaire d’excellente qualité s’offrent à  vous. Ici nul confort et logistique  facile. C’est un lieu reculé qui nécessite quelques heures de marche, un confort sommaire et de ce fait un lieu naturel dans toute sa splendeur.Au coeur d’une des régions les plus isolées de l’Atlas, la vallée de Zouiat Ahanesal est la porte d’entrée du cirque de Taghia.Ce petit village berbère accessible uniquement à  pied est le camp de base idéal pour des escalades sauvages sur un calcaire étonnant et d’excellente qualité. On ne va pas à  Taghia par hasard. Ce n’est pas un site conforme aux standards actuels et que pour s’y rendre il faudra marcher près de 2 heures.Mais une fois résolus quelques soucis logistiques, (mules pour le transport des bagages) le grimpeur sensible aux contacts humains et au plaisir du confort succinct ne regrettera pas un déplacement capable de réjouir pour lui seul.  

CARTOGRAPHIE

TEXTE DE LA SORTIE

ACCES AU DEPART

Pour l’escalade , voir ce topo.  Il est l’oeuvre de Christian Ravier. On peut se le procurer directement auprès de l’auteur.Lui écrire ici …topo-taghia

Description

Informations complémentaires

type_sortie

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.


Soyez le premier à laisser votre avis sur “Taghia Infos Générales Zaouia Ahanesal > Taghia”

Pour survivre à l’hiver, certains animaux quittent la montagne pour des cieux plus cléments (migration), d’autres s’endorment bien à l’abri (hibernation), mais un bon nombre d’espèces reste présente et doit s’adapter pour faire face au froid. Les animaux continuent donc de se déplacer pour se nourrir et s’abriter. Pour la plupart, ils se cantonnent à un petit territoire qu’ils arpentent discrètement, attentifs aux risques d’une mauvaise rencontre. Dans la neige fraîche, leurs traces de pas sont facilement visibles. On peut voir quelques empreintes qu’il est difficile de suivre mais parfois de véritables pistes laissent deviner par où l’animal s’en est allé. Cette écriture est plus ou moins facile à déchiffrer. Selon la densité et la température de la neige, l’empreinte sera plus ou moins nette.

La vallée (moins de 1.000 m)
La vie y est facile, la température moyenne est de 15°. La période de végétation est
de 8 à 9 mois. C’est l’étage des CULTURES, des CHAMPS DE FLEURS, des FEUILLUS
comme le chêne, le châtaigner etc.
La forêt (de 1.000 à 2.000 m)
La température moyenne est plus basse : de 5 à 15°. La période de végétation dure
de 6 à 7 mois. C’est l’étage de la forêt où poussent des FORETS DE HETRES et en
montant en altitude, beaucoup de RESINEUX (sapins, pins).
Les alpages (de 2.000 à 3.000 m)
La température moyenne varie de 2 à 5°. Il n’y a pas beaucoup d’arbres car il fait
trop froid, il y a DES GRANDES ETENDUES D’HERBE (les alpages) et la végétation est rare.
La haute montagne (au-delà de 3.000 m)
La température moyenne se situe autour de 0°. Il y a des ROCHES, des NEIGES
ETERNELLES, des GLACIERS et très peu de végétation. Il fait encore plus froid et humide
sur le versant nord qui se trouve longtemps à l’ombre.