8 utilisateurs avez cet article dans vos wishlist

POINT D'INTERET

SITUATION

Avec les Trois Seigneurs et la Calabasse, le troisième classique de l’hiver, offrant une vue dégagée, particulièrement sur la Maladeta.

METEO

<a href="https://www.meteoblue.com/fr/meteo/widget/three/peyragudes_france_6559668?geoloc=fixed&nocurrent=0&noforecast=0&days=4&tempunit=CELSIUS&windunit=KILOMETER_PER_HOUR&layout=image" frameborder="0" scrolling="NO" allowtransparency="true" sandbox="allow-same-origin allow-scripts allow-popups allow-popups-to-escape-sandbox

CARTOGRAPHIE

TEXTE DE LA SORTIE

Départ au col à  la station du Mourtis – Col de Menté.

ACCES AU DEPART

Accessible par le sud depuis le col de Menté (1349m)
Deux possibilités  :Première  ; la route forestière qui part sur la droite , fait un grand crochet pour rejoindre une cabanne. De la, il faudra monter encore avec deux variantes possibles  :* tout droit après le refuge puis remonter encore tout droit face a soi pour rejoindre le pas de l’ane, puis ensuite, un balisage rejoint sur la gauche le Pique Poque, et finit en descendant puis remontant jusqu’au Pic de Cagire.ATTENTION au pas de l’ane l’hiver en cas de fortes acccumulations de neige, zones d’avalanches  !!* tout droit après le refuge puis partir a droite pour rejoindre le col direct sous le Cagire (itinéraire plus rapide ne passant par le le Pique Poque).Seconde  ; du col de Menté, aller tout droit dans la foret pour rejoindre la crete de l’Escalette puis rejoindre sur la crete nord (glacée souvent l’hiver) et qui rejoint par des sentes un peu exposés le col du Pas de l’Ane, et finit en descendant puis remontant jusqu’au Pic de Cagire.ATTENTION sous le pic de l’escalette et au pas de l’ane l’hiver en cas de fortes acccumulations de neige, zones d’avalanches  !.Retour / DescenteMeme itinéraire.

Informations complémentaires

type_sortie

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.


Soyez le premier à laisser votre avis sur “Pic du Cagire / Pique Poque”

Pour survivre à l’hiver, certains animaux quittent la montagne pour des cieux plus cléments (migration), d’autres s’endorment bien à l’abri (hibernation), mais un bon nombre d’espèces reste présente et doit s’adapter pour faire face au froid. Les animaux continuent donc de se déplacer pour se nourrir et s’abriter. Pour la plupart, ils se cantonnent à un petit territoire qu’ils arpentent discrètement, attentifs aux risques d’une mauvaise rencontre. Dans la neige fraîche, leurs traces de pas sont facilement visibles. On peut voir quelques empreintes qu’il est difficile de suivre mais parfois de véritables pistes laissent deviner par où l’animal s’en est allé. Cette écriture est plus ou moins facile à déchiffrer. Selon la densité et la température de la neige, l’empreinte sera plus ou moins nette.

La vallée (moins de 1.000 m)
La vie y est facile, la température moyenne est de 15°. La période de végétation est
de 8 à 9 mois. C’est l’étage des CULTURES, des CHAMPS DE FLEURS, des FEUILLUS
comme le chêne, le châtaigner etc.
La forêt (de 1.000 à 2.000 m)
La température moyenne est plus basse : de 5 à 15°. La période de végétation dure
de 6 à 7 mois. C’est l’étage de la forêt où poussent des FORETS DE HETRES et en
montant en altitude, beaucoup de RESINEUX (sapins, pins).
Les alpages (de 2.000 à 3.000 m)
La température moyenne varie de 2 à 5°. Il n’y a pas beaucoup d’arbres car il fait
trop froid, il y a DES GRANDES ETENDUES D’HERBE (les alpages) et la végétation est rare.
La haute montagne (au-delà de 3.000 m)
La température moyenne se situe autour de 0°. Il y a des ROCHES, des NEIGES
ETERNELLES, des GLACIERS et très peu de végétation. Il fait encore plus froid et humide
sur le versant nord qui se trouve longtemps à l’ombre.