1 utilisateur a cet article dans la liste de souhaits

POINT D'INTERET

SITUATION

Plusieurs départs possibles  :

 Depuis Saint Paul d’Oueil  :

Suivre la route forestière qui part de St-Paul d’Oueil jusqu’à  la crête, en passant près à  son faite près de la cabanne de Courrau.
De la, piquer plein nord pour aller jusqu’au Pic d’Antenac (1990 m), en évitant deuxbifurcations qui ramèneraient trop tot dans la vallée de Cier. Le sommet est reconnaissable par un relais radio de secours en montagne.

Le marcheur silencieux et quelque peu à  l’affut ne pourra pas manquer de voir des biches et des cerfs. En septembre, le cerf brame du soir au matin.

 Depuis Mayrègne  :

00 h 00A droite de la mairie, prenez à  droite un chemin interdit à  la circulation. Après le goudron, continuez sur la piste raide. A 1392 m, vous arrivez aux abords d’un point de captage d’eau.

00 h 30Une bifurcation vous fait face avec un panneau. Quittez alors la piste pour un sentier qui part sur la droite sur le Tour d’Oueil – Sommet Antenacle balisage qui poursuit est en jaune. Après un lacet, le sentier remonte vers le nord à  travers la pelouse.

00 h 50Traversez un ruisseau et grimpez sur le flanc au dessus en laissant un embranchement à  gauche qui descend à  la cabanne de Scarauettes, visible en contrebas.

01 h 25Cabanne de la Plagne (1749 m)  ; montez horsd sentier la pente herbeuse vers l’est pour atteindre la crète et un col à  droite du Mail de Salières.

Suivez ensuite une sente pratiquement sur la ligne de crète vers le sud est. Vous éviterez la première excroissance, le sommet de la Serre Traversière (1916 m) par la gauche, et le sommet des Conques par la droite sur le flanc sud ouest. Depuis le col suivant, remontez toute crète vers le sud.

02 h 25Sommet d’Antenac (1990 m)reconnaissable par un relais radio de secours en montagne.

Beau belvédère sur le Luchonnais, l’Ariège à  gauche et les Hautes Pyrénées à  droite.

Poursuivez le circuit en descendant la croupe herbeuse vers le sud en laissant un nouveau sommet sur la gauche (Cap de la Passade des Agnères).

02 h 40Petit col (1887 m)au Cap des Bassias. Laissez à  gauche (toujours) la direction de Montmajou-Cier n suivant les traces d’une ancienne piste, toujours sur la piste vers le sud.

03 h 00Col et croisement de pistes à  1736 m. Empruntez celle qui descend à  droite, ves l’ouest. Elle passe un peu plus bas près de la cabanne de Courrau et franchit un nouveau col d’ou une vue spectaculaire et plongeante sur la vallée d’Oueil vous attend. Descendez la piste jusqu’en bas, au village de Saint Paul d’Oueil.

04 h 20Du village Saint Paul d’Oueil, on croise la route D51 que l’on remonte jusqu’au point de départ au village suivant (pendant 1,9 km).

OU

04 h 20Du village Saint Paul d’Oueil, on croise la route D51 que l’on descend à  gauche. A la hauteur d’une croix, on descend un chemin goudronné qui passe devant un lavoir et parvient jusqu’à  la rivière.

04 h 35On emprunte alors un sentier ombragé à  droite, en direction de Bourg d’Oueil Après avoir traversé des prairies, on poursuit un chemin herbeux le long d’une cloture barbelé.

05 h 00Au carrefour, près d’un ancien moulin, on laisse la direction Bourg d’Oueil pour aller à  droite. On traverse un pont et on remonte au village de départ en passant devant l’église.

METEO

<a href="https://www.meteoblue.com/fr/meteo/widget/three/peyragudes_france_6559668?geoloc=fixed&nocurrent=0&noforecast=0&days=4&tempunit=CELSIUS&windunit=KILOMETER_PER_HOUR&layout=image" frameborder="0" scrolling="NO" allowtransparency="true" sandbox="allow-same-origin allow-scripts allow-popups allow-popups-to-escape-sandbox

CARTOGRAPHIE

TEXTE DE LA SORTIE

ACCES AU DEPART

Description

Informations complémentaires

type_sortie

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.


Soyez le premier à laisser votre avis sur “Soum d’Antenac / Pic d’Antenac (1990 m)”

Pour survivre à l’hiver, certains animaux quittent la montagne pour des cieux plus cléments (migration), d’autres s’endorment bien à l’abri (hibernation), mais un bon nombre d’espèces reste présente et doit s’adapter pour faire face au froid. Les animaux continuent donc de se déplacer pour se nourrir et s’abriter. Pour la plupart, ils se cantonnent à un petit territoire qu’ils arpentent discrètement, attentifs aux risques d’une mauvaise rencontre. Dans la neige fraîche, leurs traces de pas sont facilement visibles. On peut voir quelques empreintes qu’il est difficile de suivre mais parfois de véritables pistes laissent deviner par où l’animal s’en est allé. Cette écriture est plus ou moins facile à déchiffrer. Selon la densité et la température de la neige, l’empreinte sera plus ou moins nette.

La vallée (moins de 1.000 m)
La vie y est facile, la température moyenne est de 15°. La période de végétation est
de 8 à 9 mois. C’est l’étage des CULTURES, des CHAMPS DE FLEURS, des FEUILLUS
comme le chêne, le châtaigner etc.
La forêt (de 1.000 à 2.000 m)
La température moyenne est plus basse : de 5 à 15°. La période de végétation dure
de 6 à 7 mois. C’est l’étage de la forêt où poussent des FORETS DE HETRES et en
montant en altitude, beaucoup de RESINEUX (sapins, pins).
Les alpages (de 2.000 à 3.000 m)
La température moyenne varie de 2 à 5°. Il n’y a pas beaucoup d’arbres car il fait
trop froid, il y a DES GRANDES ETENDUES D’HERBE (les alpages) et la végétation est rare.
La haute montagne (au-delà de 3.000 m)
La température moyenne se situe autour de 0°. Il y a des ROCHES, des NEIGES
ETERNELLES, des GLACIERS et très peu de végétation. Il fait encore plus froid et humide
sur le versant nord qui se trouve longtemps à l’ombre.