POINT D'INTERET

SITUATION

Dans le Haut Atlas.

Niveau libre 6a+ / A0

CARTOGRAPHIE

TEXTE DE LA SORTIE

 topo_reve_aicha

Face Ouest (protégée du soleil le matin)

Première voie entièrement équipée sur spits à  Taghia.

Une des voies les plus proches et accessibles (difficulté) du village

Ouverture du 18 au 20 Juin 1992 par Ph MENGIN et JY. Fredricksen (classe montagne Epinal)

L1 V+, 50m Un peu jardiland dans cette première longueur ou les 4 spits du début ont été enlevés (1er point vers 10/15m situé derrière un arbuste).
L2 V+ puis 6a, 50m dans le fameux dièdre (prévoir large pour les dégaines).
L3 6a+, 50m, Continuer  l’ascension dans le dièdre.
L4 6a+ Sortir du dièdre pour rejoindre une dalle et faire relais sur l’arbre + 1 point
L5 6a+ continuer  ce mur raide pour retraverser à  droite. Relais sur 1 arbre et 1 point.
Dernière longueur pour franchir un court ressaut en IV.

Descente

Remonter une sente « berbère » pour rejoindre une bonne vire cairnée un peu plus haut. Rapidement repérer une rampe descendante cairnée qui permet de franchir la barre inférieure. Rejoindre facilement  Taghia à  vue.

De Taghia,  suivre le torrent rive droite, passer rive gauche, traverser les sources et repérer une rampe qui amène à  un jardin. Remonter cette rampe pour accéder à  l’attaque (nom inscrit au pied, à  l’aplomb du dièdre).

[googlemap src= »https://maps.google.com/maps?q=taghia,+Tadla-Azilal,+Maroc&hl=fr&ll=31.783333,-6.066667&spn=0.001338,0.002411&sll=31.823272,-6.100883&sspn=0.010702,0.01929&t=f&hnear=Taghia,+Maroc&z=19&ecpose=31.78332695,-6.06684398,2189.57,87.699,4.879,0″ ]

ACCES AU DEPART

Description

Informations complémentaires

type_sortie

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.


Soyez le premier à laisser votre avis sur “Taghia Rêve d’Aicha”

Pour survivre à l’hiver, certains animaux quittent la montagne pour des cieux plus cléments (migration), d’autres s’endorment bien à l’abri (hibernation), mais un bon nombre d’espèces reste présente et doit s’adapter pour faire face au froid. Les animaux continuent donc de se déplacer pour se nourrir et s’abriter. Pour la plupart, ils se cantonnent à un petit territoire qu’ils arpentent discrètement, attentifs aux risques d’une mauvaise rencontre. Dans la neige fraîche, leurs traces de pas sont facilement visibles. On peut voir quelques empreintes qu’il est difficile de suivre mais parfois de véritables pistes laissent deviner par où l’animal s’en est allé. Cette écriture est plus ou moins facile à déchiffrer. Selon la densité et la température de la neige, l’empreinte sera plus ou moins nette.

La vallée (moins de 1.000 m)
La vie y est facile, la température moyenne est de 15°. La période de végétation est
de 8 à 9 mois. C’est l’étage des CULTURES, des CHAMPS DE FLEURS, des FEUILLUS
comme le chêne, le châtaigner etc.
La forêt (de 1.000 à 2.000 m)
La température moyenne est plus basse : de 5 à 15°. La période de végétation dure
de 6 à 7 mois. C’est l’étage de la forêt où poussent des FORETS DE HETRES et en
montant en altitude, beaucoup de RESINEUX (sapins, pins).
Les alpages (de 2.000 à 3.000 m)
La température moyenne varie de 2 à 5°. Il n’y a pas beaucoup d’arbres car il fait
trop froid, il y a DES GRANDES ETENDUES D’HERBE (les alpages) et la végétation est rare.
La haute montagne (au-delà de 3.000 m)
La température moyenne se situe autour de 0°. Il y a des ROCHES, des NEIGES
ETERNELLES, des GLACIERS et très peu de végétation. Il fait encore plus froid et humide
sur le versant nord qui se trouve longtemps à l’ombre.