Victor Hugo

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne, je partirai

Vois-tu, je sais que tu m’attends

J’irai par la forêt, j’irai par la montagne
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps

error

Vous aimez PicetCol ? Manifestez le ...

Email
Flickr
Retour haut de page