Citations
Accueil / Cotations Difficultés : Alpinisme

Cotations Difficultés : Alpinisme

image cotation grimpe

Cette appellation n’existe pas vraiment pour les puristes, on parle plutôt d' »escalade sur neige, glace et mixte ».

La cotation « alpinisme » prend surtout en compte le degré de danger dans lequel se trouverait une cordée si un problème survenait. Les critères pris en compte sont l’éloignement par rapport au refuge à la vallée… ainsi que les possibilités de redescente, d’échappatoire ou d’altitude.

  • I : Itinéraire court, peu éloigné, descente facile, proche du refuge, de la vallée….

 

  • II : Itinéraire un peu plus long, la descente demandant parfois de l’attention, peu de dangers objectifs. Il est facile de faire demi-tour et les secours peuvent être alertés rapidement.

 

  • III : Itinéraire plus long, parfois éloigné, retraite possible mais délicate. En cas de mauvaises conditions météorologiques, les secours peuvent avoir de grosses difficultés pour intervenir.

 

  • IV : Itinéraire d’ampleur demandant une bonne expérience. Approche longue et descente compliquée. Risques objectifs et retraite délicate. Itinéraire dangereux en cas de mauvais temps.

 

  • V : Itinéraire long et engagé sur grande paroi d’accès difficile. Choix de l’itinéraire, longueurs difficiles et soutenues. Retraite et descente difficiles, risques objectifs importants. Impossibilité de faire demi-tour. En cas de mauvais temps l’itinéraire peut s’avérer très dangereux.

 

  • VI : Itinéraire de grande face dont toutes les longueurs sont soutenues. Assurage compliqué, retraite aléatoire. Descente longue et difficile. Itinéraire très exposé aux dangers objectifs. La cordée doit pouvoir compter sur elle même en cas de problèmes et en cas de mauvais temps.

 

  • VII : La même chose poussée à l’extrême…