Citations
Accueil / Pyrénées / Haute Garonne / Vallée du Lys : boucle des lacs

Vallée du Lys : boucle des lacs

Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :

Au-dessus de la Vallée du Lys, dans le massif de Crabioules, des mines étaient exploitées au début du 20ème siècle. A l’origine, le minerai (plomb, zinc et blende) était trié sur place puis descendu à dos de mulet. Un câble aérien avec bennes fut installé plus tard, permettant une exploitation plus importante. Le minerai était alors traité dans la laverie de vallée, dont on voit aujourd’hui les ruines. L’exploitation des mines a cessé en 1914, les coûts d’exploitation étant devenus trop élevés pour permettre une rentabilité optimale.

L’action de l’homme dans la Vallée se remarque par la présence de la centrale hydraulique. L’eau des lacs Bleu et du Portillon traverse les galeries et la conduite forcée que l’on voit descendre de la montagne, ce qui engendre le fonctionnement des turbines. Avec 1 419 mètres de chute, cette conduite est la plus grande de France. Un téléphérique permettait d’accéder du fond de la vallée au sommet de la conduite, mais afin de diminuer les frais d’exploitation et l’impact visuel son démantèlement est en cours. EDF assure désormais les interventions nécessaires en hélicoptère.


Météo du jour de la sortie soleil


Situation : quelques informations de l’office de Tourisme de Luchon


Cartographie :


Texte de la sortie :

Franchir la passerelle à l’est de l’auberge, puis suivre le sentier qui vous conduit à une bifurcation à 1395 m, continuer la clairière vers le sud-est, on remarquera la cabane d’Artigue (1430 m). Arrivé à 1553 m vous pourrez admirer une magnifique cascade.

Après 0h30 d’une montée soutenue dans une forêt de hêtres et de sapins, on parvient à une portion à peu près horizontale qui débouche 5 minutes après dans la vaste prairie de l’Artigue (1405 m), à l’entrée de laquelle on trouve une bifurcation.

A l’entrée de la prairie, on délaisse donc le sentier du gouffre d’Enfer pour bifurquer à gauche et remonter la pelouse vers le S.E. On retrouver ensuite un sous-bois plus clairsemé, dans lequel le sentier se fait rapidement plus raide et rocheux. Après 0h55, on aperçoit deux jolies cascades sur notre droite, et une troisième 15 minutes plus tard.
La coume se resserre et on sort bientôt des arbres pour traverser le torrent au niveau de la bifurcation (panneau indicateur) avec la cabane de la coume (~1710 m) – 1h15 au total.

Nouvelle bifurcation : un sentier à gauche vous amène sur le trajet du Lac Vert par le col Pinata, qu’il ne faut pas prendre (ce sera le chemin au retour), continuer l’itinéraire balisé 41 qui s’élève vers le Nord-ouest.

A 1770 m prendre le sentier direction nord-ouest au-dessus de la forêt.

A 2h00 sur un replat, vous apercevrez la station du téléphérique EDF, dont vous suivrez les câbles en les laissant sur votre droite. 15 minutes plus tard laisser l’itinéraire du Lac Vert sur la gauche et commencer à monter sur la droite le sentier en lacets.

A 2h15 on arrive au bâtiment de pompage EDF, c’est la cuvette de la cabane de Prat-Long (visible sur la droite), à l’architecture typique des vieux refuges (1872 m). Suivre le sentier cairné. Vers 2250 m, à gauche, le sentier va au lac bleu qu’on atteint environ en 3h00 depuis le départ apres le passage par un col (main courante). Le chemin se trouve vite coupé par la ravine d’un torrent et passe par une descente qui domine le lac vert.

 

Retour / Descente :

Du lac bleu, on passe par une passerelle (barrage du lac) puis juste après, ne pas suivre le chemin marqué jaune (a gauche : croix sur rond jaune) descend vers le lac vert direction Sud Est.

Présence d’aide sur une partie (basse pres du lac vert) ou il faut faire attention.

Du lac vert, on continue vers l’E.S.E., longeant la rive Nord du lac Vert sans perdre encore d’altitude. Le sentier tire de plus en plus à gauche et on passe le tout petit lac de Grauès, pour descendre au N.E. (à gauche) vers le fond de la coume, où l’on rejoint le sentier venant du col de Pinata (~1945 m) – 0h40 depuis le lac vert.
20 minutes plus tard, on rejoint la cabane de la coume et le sentier emprunté le matin, que l’on redescend pendant encore 25 minutes, traversant la prairie de l’Artigue, pour arriver à l’orée de la forêt, à la bifurcation du gouffre d’Enfer, puis le parking n’est plus loin dessous
.


Accès au départ :

à partir de Luchon sud suivre la direction D125, ne pas prendre la direction de l’Hospice de France sur votre gauche, continuer sur la D 46 qui remonte la rive droite du Lis.

A 1km prendre la D46a qui vous conduira au parking de l’Auberge du Lis où vous laisserez votre voiture.


Photothèque de la sortie :

image_pdfPDFImprimer

Sortie correspondante

Tuc de Guilhem (2.392 m) & Tuc Samont (altitude 2.509 m)

Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter : Un très large panorama. De part …

Laisser un commentaire