POINT D'INTERET

SITUATION

Difficulté : névé raide ou couloir croulant du col Dénivelé 1600 m environ

CARTOGRAPHIE

TEXTE DE LA SORTIE

2,3 km au sud du tunnel de Vielha, altitude 1520 m. Traverver la Ribagorcana (passerelle ou gué) et monter vers le Nord Est de façon à  trouver la piste signalée dans l’accès voiture la suivre ou couper les lacets.

A 1650 m, laisser cette piste, passer rive Sud du torrent et continuer rive droite, par un large chemin assez raide.

1 h 15 mn ; Lac de Bessiberi (1960 m) : Le contourner par la droite (sud) et continuer en gros vers l’Est dans le fond du vallon en suivant une sente cairnée, près du ruisseau.

2 h 05 mn ; L’Estaynet (2180 m).Traverser au déversoir. Les barres rocheuses à  l’Est du lac peuvent se contourner par la droite (Sud-Est) en laissant à  droite un ruisseau important non figuré sur la carte Alpina mais, malgré des cairns, ce n’est pas la bonne solution ! Monter vers le Nord Est une sente bien cairnée, remonter un ruisseau et au bout d’un quart d’heure, virer à  droite (Sud Est) pour monter le long d’un ruisselet et passer au dessus des barres rocheuses en suivant des cairns abondants.

Poursuivre l’ascension vers le Sud Est pour trouver une une importante zone de blocs longue et pénible à  traverser avant de découvrir la cuvette (longtemps enneigée) située au Nord NO du col d’Avellaners (appelé aussi Colladeta d’Estaynet Gelats). Pour accéder au col, la dernière pente est raide et, en raison de son orientation plein Nord, la neige y reste très longtemps (piolet et crampons utiles …). Mais, dès le début aout on monte en général dans la pierraille (on peut même s’élever de façon a laisser le col un peu à  droite).

4 h 10 Col d’d’Avellaners (2890 m). Utiliser une sente vers le Sud Est (en fait, ca passe partout et on monte vers le sommet sans difficulté).

4 h 30 Besiberri Sud (3030 m) : Immense panorama par temps clair

Retour par le même chemin, attention au couloir croulant juste sous le col

ACCES AU DEPART

En venant de France (Saint Beat, passer les villages de Bossost … Vielha puis prende le tunnel direction route N230 – 1500 m en aval de l’extrémité Sud du tunnel de Vielha, au niveau d’une aire de pique nique aménagée et ou le camping sauvage n’est pas autorisé, une piste file vers le Sud Est puis le sud, un moment parallele à  la route N230, mais sur l’autre rive on peut donc partir de cet endroit mais il faut savoir qu’au bout de quelques centaines de mètres, la piste n’est accessible qu’aux 4×4, et qu’elle se perd quelques 30 mètres avant de s’élever en lacets rive Nord du torrent de Bessibéri. Il peut être préférable de descendre la N230 un petit kilomètre de plus et se garer avant d’arriver en face du vallon de Bessiberi.

Description

Photothèque 2021 :

[RoyalSlider Error] There was a problem with request. Please check Flickr settings and try again.

Photothèque 2003 :

 

Informations complémentaires

type_sortie

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.


Soyez le premier à laisser votre avis sur “Pic du Besiberri Sud (3023 m)”

Pour survivre à l’hiver, certains animaux quittent la montagne pour des cieux plus cléments (migration), d’autres s’endorment bien à l’abri (hibernation), mais un bon nombre d’espèces reste présente et doit s’adapter pour faire face au froid. Les animaux continuent donc de se déplacer pour se nourrir et s’abriter. Pour la plupart, ils se cantonnent à un petit territoire qu’ils arpentent discrètement, attentifs aux risques d’une mauvaise rencontre. Dans la neige fraîche, leurs traces de pas sont facilement visibles. On peut voir quelques empreintes qu’il est difficile de suivre mais parfois de véritables pistes laissent deviner par où l’animal s’en est allé. Cette écriture est plus ou moins facile à déchiffrer. Selon la densité et la température de la neige, l’empreinte sera plus ou moins nette.

La vallée (moins de 1.000 m)
La vie y est facile, la température moyenne est de 15°. La période de végétation est
de 8 à 9 mois. C’est l’étage des CULTURES, des CHAMPS DE FLEURS, des FEUILLUS
comme le chêne, le châtaigner etc.
La forêt (de 1.000 à 2.000 m)
La température moyenne est plus basse : de 5 à 15°. La période de végétation dure
de 6 à 7 mois. C’est l’étage de la forêt où poussent des FORETS DE HETRES et en
montant en altitude, beaucoup de RESINEUX (sapins, pins).
Les alpages (de 2.000 à 3.000 m)
La température moyenne varie de 2 à 5°. Il n’y a pas beaucoup d’arbres car il fait
trop froid, il y a DES GRANDES ETENDUES D’HERBE (les alpages) et la végétation est rare.
La haute montagne (au-delà de 3.000 m)
La température moyenne se situe autour de 0°. Il y a des ROCHES, des NEIGES
ETERNELLES, des GLACIERS et très peu de végétation. Il fait encore plus froid et humide
sur le versant nord qui se trouve longtemps à l’ombre.