Citations
Accueil / Alpes / Piz Palü – Traversée des 3 Piz Palü

Piz Palü – Traversée des 3 Piz Palü

Cartographie :


 

Situation :

Le massif est compris entre la Haute-Engadine au nord et la vallée de l’Adda (Valteline) au sud, en amont du lac de Côme, et est entouré par la chaîne de l’Oberhalbstein et la chaîne de l’Albula au nord, la chaîne de Livigno à l’est (au-delà du col de la Bernina), les Alpes bergamasques au sud et les Alpes lépontines à l’ouest. La chaîne de la Bernina s’est élevée lors de l’orogenèse alpine. À cet endroit deux plaques tectoniques sont en collision : la plaque eurasienne au nord et la plaque adriatique au sud. La chaîne de la Bernina se trouve au nord de la ligne insubrienne, c’est-à-dire qu’elle est du côté eurasien de la ligne de contact entre les deux plaques tectoniques. Cependant la collision de ces plaques est complexe et a formé des nappes. La plaque eurasienne se sépare en deux (croûte supérieure et croûte inférieure), la plaque adriatique passant entre les deux. Une nappe, telle la chaîne de la Bernina, est un fragment des morceaux de la plaque adriatique que la croûte supérieure de la plaque eurasienne a arraché à celle-ci. La chaîne de la Bernina est donc constituée de roches de la plaque adriatique tout en étant sur la plaque eurasienne. Les roches constituants le massif sont des roches de la croûte et du manteau de la plaque adriatique. Le massif en général, en particulier le piz Corvatsch et le piz Palü, est composé degranites. La géologie du Quaternaire est caractérisée par les glaciations du Pléistocène qui ont modelé le relief du bassin du val Roseg. Toutefois, les témoins géologiques sont rares ou pauvres pour le Pléistocène inférieur et moyen en raison de l’intense érosion au cours et entre les glaciations récentes. Le massif, de par son altitude élevée, comporte d’importants glaciers. Celui de Morteratsch est le plus volumineux et le troisième plus large des Alpes occidentales. Il se situe sur le versant nord des crêtes comprises entre le piz Bernina et le piz Palü, en passant par le piz Zupò. Depuis le piz Argient jusqu’au front du glacier, il mesure sept kilomètres, pour un dénivelé de 2 000 m.

massif Bernina


Cartographie :

bernina


Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :

Départ à 4 h 30 du matin, nous apercevons au Passo Marinelli (col) les magnifiques faces Sud du Piz Roseg et Bernina avant ensolleillement ainsi que le refuge Marco e Rosa perche sur une terrasse a 3609 m, soit 600m plus haut.

L’accès au refuge peut se faire par une Via Ferrata, mais nous empruntons le raide couloir de neige au pied SW du Refuge mais un pas a l’entrée de la Fuorcla Crast’ Agüzza en neige (très bonne sans glace lors de notre passage).

Le refuge Marco e Rosa est neuf (2002) a l’ ambiance italienne très sympathique avec musique et photos ….. Un sac allégé par le surplus d’affaires non utiles est laissé au passage au refuge.

La progression au crampons sur la Spalagrat s’avère un peu difficile des anneaux tous les 10m facilitent la montée. Premier sommet Spedla, sommet italien de la Bernina puis poursuite en mixte jusqu’au final , sommet Suisse Bernina : 4049m.

Une autre voie pour le Piz Bernina la fameuse Biancograt, arrête Nord.

Texte de la sortie :

Depuis le refuge Marco et Rosa (3609 m),
Départ a 5h30 pour profiter de la trace qui contourne les sournoises crevasses de la Fuorcla Crast’ Agüzza. Neige fraiche ainsi que vent mais un ciel limpide nous assure un spectacle inoubliable sur le Piz Bernina et Morteratsch et bien entendu la traversée Bellavista. Nous atteignons la Fuorcla Bellavista, nous commençons à monter dans la Spinasgrat. La progression est simple et rapide.

Nous remarquons a peine le sommet W rocheux du Piz Palü dénommé Piz Spinas, puis le sommet principal du Piz Palü a 3901m malheureusement juste un instant sans le brouillard. Il faut ensuite entamer la descente par une arrête enneigée et escarpée méritant une concentration extrême avant d’atteindre le 3ème et dernier sommet E du Piz Palü. La raide face E de 40° jusqu’au col est en excellente condition et peu glacée. Nous croisons encore quelques cordées montantes qui tirent la langue. La suite de la descente bien tracée est un magnifique slalom entre les séracs du glacier Pers, bien connu pour ses difficultés.

Cette descente est inimaginable en cas de brouillard et sans trace par les guides de Pontresina. Apres une pause sur le glacier redevenu inoffensif a 3000m, nous nous déséquipons et entamons la dernière petite contre-montée de la Furocla Trovat puis sentier marqué a Diavolezza que nous atteignons parmi les touristes. Puis re-descendre en téléphérique.


Accès au départ :

Fuorcla Surlej (téléphérique Corvatsch ; s’arreter à la station intermédiaire.



Photothèque de la sortie :

image_pdfPDFImprimer

Sortie correspondante

Ville de Turin

Points d’intérêts : . On entend parfois que Turin est la ville oubliée d’Italie… C’est …