Situation :


Cartographie :

pitoon

[googlemap src= »https://maps.google.com/maps?q=Piton+des+Neiges,+Salazie,+Saint+Benoit,+R%C3%A9union&hl=fr&ie=UTF8&ll=-21.158893,55.472769&spn=0.046986,0.077162&sll=-21.04826,55.458625&sspn=0.023511,0.038581&oq=piton+de+R%C3%A9union&t=f&hnear=Piton+des+Neiges&z=14&ecpose=-21.07788465,55.48197908,4514.68,-173.948,69.38,0″ ]


Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :


Texte de la sortie :

Trouver un ciel complètement dégagé au sommet du Piton des Neiges se joue souvent sur un coup de dés.
Si c’est votre première ascension, nous ne pouvons que vous conseiller un réveil, deux heures à deux heures trente avant l’aube de manière à atteindre le sommet au lever du jour.

Si en mettant le nez dehors, vous vous apercevez qu’une mer de nuages plane sur Bébour et la Plaine-des-Cafres, ne soyez pas désappointé. Très souvent, le cirque de Cilaos, le Grand Bénare, voire le cirque de Salazie restent dégagés une partie de la matinée. Même si la lune éclaire le paysage, ne partez sans lampe de poche, attention aux piles ! Le sentier de nuit est particulièrement délicat à négocier. En quittant le gîte, piquez droit vers le sommet.

Une fois laissé sur la gauche la caverne Dufour, hébergement traditionnel avant la construction du gîte, et sur la droite l’itinéraire conduisant au Cap Anglais et à Bélouve, vous trouverez presque aussitôt les marques blanches balisant le sentier jusqu’au sommet.
La progression va se faire jusqu’au bout dans les rochers, la pierraille et les scories. Il faut parfois escalader ou contourner des blocs. Sous les pieds, la roche a tendance à se dérober. Au fur et à mesure que l’on avance, le paysage se découvre derrière nous. De nuit, la Plaine-des-Cafres et le Tampon ne se signalent que par des tapis de lumière. La grimpette se fait pratiquement sans répit. De temps en temps, de courts faux-plats permettent de reprendre son souffle.

Dans la descente ne manquez pas de faire quelques pas sur la gauche afin de découvrir le rempart dominant Salazie et qui s’étire jusqu’au delà de Bélouve en passant par le Cap Anglais. Alors que nous abordons un faux-plat plus long que les autres, une bifurcation se présente sur la droite. Par le passé, l’itinéraire principal partait tout droit vers une fenêtre ouverte sur Cilaos. Sur la nouvelle carte IGN au 1/25 000 ème, le sentier « officiel » est désormais celui qui part à droite, aménagé il y a quelques années pour une course de montagne. Nous vous conseillons cependant de continuer tout droit afin de profiter rapidement d’un premier point de vue sur Cilaos.

Attention, la montée est plus sévère de ce côté. Après avoir slalomé dans les blocs de rochers on débouche sur le bord du rempart dominant Cilaos. Le cirque est à nos pieds, dominé sur la droite par la silhouette imposante du Grand Bénare. Vers le sud, au-delà du rempart du Dimitile, les lumières de Saint-Louis et de Saint-Pierre. Nous approchons du but. On avance maintenant péniblement dans les scories, prélude au dernier raidillon. Enfin, nous y sommes. La cabane coiffant autrefois le sommet a aujourd’hui disparu. Ne subsiste que la dalle de béton. A gauche du Piton de la Fournaise, le soleil émerge des nuages.

Mafate caché par les Salazes et le Gros Morne reste invisible. Les puristes pousseront sur la gauche afin d’être réellement sur le toit de la Réunion. Le spectacle est tout simplement fabuleux. Il est possible de découvrir Salazie en poussant jusqu’au sommet en vis à vis du Piton des Neiges. L’escalade est courte mais délicate. Les antennes couronnant le sommet sont protégés par des fils de fer barbelés. Ce détour nous a rapproché de l’autre itinéraire que nous allons emprunter pour rentrer. Il part sur la gauche presque au pied du mamelon.

On descend en douceur, franchissons le lit d’une étroite ravine avant de négocier le passage d’une crête pour redescendre vers la bifurcation croisée à l’aller. Le parcours est un tout petit peu plus long car il effectue une boucle. Il est parfaitement balisé. A l’exception de quelques passages scabreux dans la pierraille, il est plus facile à négocier que l’autre voie.

Une fois revenu sur le sentier principal nous mettons nos pas dans ceux de l’aller.


Accès au départ :

Village de Cilaos (route aux 400 virages …).


Photothèque de la sortie : 

SITUATION

Points D'interet

Météo du jour de la sortie

Cartographie

OpenTopoMap

Voir plein écran

Cliquez ici

Geoportail

ou équivalent

Voir plein écran

Cliquez ici

ACCES AU DEPART

error

Vous aimez PicetCol ? Manifestez le ...

Email
Flickr
Retour haut de page