Photothèque de la sortie 20201005 :

Photothèque de la sortie 2007 :

Photothèque de la sortie précédente :

SITUATION

Le pic de Pedrons (ou « puig dels Pedrons ») est une montagne située entièrement en territoire français, du point de vue administratif dans les départements de l’Ariège / des Pyrénées-Orientales (Haute-Cerdagne), bien qu’il soit situé tout près de l’Andorre, et à deux pas de la Catalogne. En raison de son orientation atlantique, ce sommet présente de bonnes conditions de neige durant toute la saison hivernale. Sa crête est toutefois souvent gelée et de forts vents y soufflent.

Points D'interet

Les pics de Font Negra sont situés tout près : la Punta de la Vinyola, le pic des Valletes, le Puigpedrós de Lanós et le Puig de la Coma d’Or, les pics d’Envalira, le Carlit, le pic de la Cabaneta, le Roc Meler, le Nérassol… Un point de vue privilégié sur les montagnes d’Andorre, de l’Ariège et de la Haute-Cerdagne. C’est une ascension facile et idéale pour les personnes qui s’initient à la haute montagne, aussi bien en été qu’en hiver. Si la journée est claire avec une bonne visibilité, le chemin est entièrement apparent. Cependant, pour atteindre le sommet, il faudra affronter un tronçon final par une arête de blocs courte et simple mais aucunement ennuyeuse.
Météo du jour de la sortie

Cartographie

Depuis le parking à côté de la route N-22 (0h00 – 1896 m), on remonte, direction sud-ouest, le versant sud de la montagne qui se trouve juste à côté de la route. Sans neige, on peut prendre un chemin-piste qui remonte les premiers mètres du versant de la montagne, en direction du sud-ouest.

Bifurquer légèrement vers la gauche en abandonnant ce chemin et monter pour chercher la partie la plus élevée du talweg large et long qui descend depuis le pic de Pedrons. Durant ce premier tronçon, les vues sur le sud sont limitées et l’avançée se fait dans une zone sans arbres. Les pentes de montagne empêchent de voir plus loin. L’objectif, le pic de Pedrons, n’est pas encore visible et toute la Coma de Pedrons, avec le canal de Baladrar et, encore une fois, le pic de Pedrons, reste cachée derrière la colline.

Une fois la crête atteinte, un grand panorama s’ouvre au Sud. On peut maintenant voir clairement tout l’itinéraire qui reste à faire jusqu’au pic de Pedrons. Des vues spectaculaires de la Coma de Pedrons, protégée à l’ouest par la crête et le pic de la Mina (un pic aux caractéristiques très similaires au pic de Pedrons) et, au fond, le cirque de montagnes hautes et escarpées avec visible les pics majestueux de Font Negra.

Sur la gauche, un grand bâtiment est présent. Il est situé sur la face nord-ouest de la crête qui descend depuis le pic de la Mina. Il s’agit des anciennes installations des mines de fer de Puymorens, actuellement abandonnées. C’est de là que vient le nom de ce sommet : pic de la Mina. Apparemment, le bâtiment des mines de Puymorens, qui se situe à 2 100 m d’altitude et s’élève au-dessus de la route N-22, a été construit au début du XXe siècle et servait à loger les mineurs et leurs familles. Le bâtiment fut définitivement abandonné au début des années 60.

À partir de là, on suit la crête située à l’ouest de la Coma de Pedrons qui emmène jusqu’au pic. L’itinéraire ne permet pas de se perdre, même s’il ne suit pas un chemin bien défini.

Franchir peu à peu les différents promontoires arrondis qui forment la crête. Au bout d’un peu plus d’une heure de marche, on passe par la cote de 2440 m (1h25 – 2440 m), jusqu’à présent le promontoire le plus important de la crête.

La pense s’accentue peu à peu. La crête devient un peu plus escarpée à mesure de l’approche de la Punta Inferior de Pedrons, un avant-sommet du pic de Pedrons. Avec ce ce dernier tronçon ,une montée tend légèrement vers la gauche.

Depuis la Punta Inferior de Pedrons (2h05 – 2670 m) nous acquérons une meilleure perspective de la partie de l’itinéraire qui nous reste à accomplir. À partir de là, on descend légèrement vers un col qui sépare du pic de Pedrons. Après quelques mètres vers le sud, on fait face à la muraille de roche qui forme l’arête du sommet.

On monte parmi des blocs de granit, sur un sentier effacé, tout en faisant attention aux ravins deux côtés de l’arête. Un câble qui parcourt pratiquement toute l’arête peut aider à avancer plus aisément.

Durant l’hiver, selon les conditions neigeuses, des crampons et un piolet peuvent s’avérer utiles pour progresser en toute sécurité par cette arête qui s’étire vers le sud. Une escalade sur une courte distance, en s’aidant quelquefois des mains et finalement, arrivée au sommet étroit du pic de Pedrons (2h20 – 2715 m).

Excellent point d’observation de la grande quantité de montagnes qui nous entourent.

Meme itinéraire.

ACCES AU DEPART

Le point de départ de cet itinéraire se trouve sur la route N-22, une route qui unit le Pas de la Case (Andorre) et le col de Puymorens (France). Concrètement, le départ de l’itinéraire se trouve à un endroit situé entre les installations de la nouvelle douane franco-andorrane et le virage prononcé sur la route juste à la hauteur du Rec del Baladrar. Un petit parking à côté de la route nous permettra de stationner le véhicule.
error

Vous aimez PicetCol ? Manifestez le ...

Email
Flickr
Retour haut de page