Citations
Accueil / Pyrénées / Ariège / Pic de Besineilles (altitude 2632 m)

Pic de Besineilles (altitude 2632 m)

Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :


Météo du jour de la sortie soleil


Situation :


Cartographie :


Texte de la sortie :

Le chemin débute dans le virage. Pendant toute la montée le balisage est GR 107c.

Dans son premier tiers il progresse à flanc et domine de plus de 300 m toute la vallée de l’Ariège.

Le versant est avalancheux : attention l’hiver !

Il y a eu un reboisement spécial : plusieurs essences de résineux protègent la vallée (Famille des pins : cembro, sylvestre, noir etc…). Mais on trouve aussi des mélèzes, sapins, épicéas.

On trouve dans de petites clairières quelques fleurs : le lys des Pyrénées, lys martagon, l’ancolie, la campanule.

Puis quand le sentier change de direction, à la jasse de Bessateil (au bout d’une quarantaine de minutes), il s’enfonce dans la vallée des Bésines, on aperçoit rhododendrons et myrtilles. On traverse 1/4 h plus tard le ruisseau de Bessateil.

Jusqu’au lac le chemin serpente à travers le Bois Long (pins à crochets) au milieu de roches granitiques.

Soudain vous arrivez sur une plate-forme. (après environ 1 h30)

Des travaux hydroélectriques ont laissé une ancienne voie, que vous suivez jusqu’au lac.

Altitude : 1973m. après 1h50 de marche.

Le refuge gardé, tout nouveau, est au fond un peu plus haut (2104 m.) après avoir longé un plat marécageux. Il faut compter environ 2 heures pour l’atteindre. Juste à coté, on suit un cairn et on rejoint an balcon un peu plus loin le panneau GR10 (qui descend de quelques mètres et part en fond de vallée, direction le col de la Coume d’Agnel (Coll de Coma d’Anyell).

On passe un petit laquet sous le pic des Bésineilles et au Nord le pic de Madides à 2663 m d’altitude.

Arrivée au col de la Coume d’Agnel : 2470m et 3 h 30 mn de marche.

On grimpe hors sentier jusqu’au pic (indication d’abord en rouge / jaune 43 puis tout droit toutes cretes, on reprendra les traces rouge pour rejoindre le col de la porteille de Lanos en versant sud pour la descente), c’est un flanc herbeux, pas de difficulté.

Pic des Bésineilles : 2632 mètres d’altitude et 4 h de marche depuis le départ.

Retour / Descente :

On redescend via le col de la Porteille du Lanoux (descendre toute crete plein Sud du Pic des Bésineilles, puis du premier collet, on suit les traces rouge (environ 35 mn du pic au col de porteille de Lanous).

De la on suit toujours les traces (indication refuge des besines).

On passe par les Etangs de Moulsut à 2218m (très beau avec son « eau bleue » au sein du cirque du Pédrous).

On rejoint ensuite la Jasse des Bésineilles que l’on contourne par la droite pour éviter les zones humides.

On traverse le ruisseau pour retrouver le GR10 et le sentier de la montée que l’on reprend jusqu’au parking final : compter environ (pauses comprises) 8 h 30 pour la boucle.


Accès au départ :

A TOULOUSE prendre la N20 vers FOIX, AX-LES-THERMES, L’HOSPITALET-PRES-L’ANDORRE.

– Aller vers l’ANDORRE (Route du col du PUYMORENS).

– Au carrefour redescendre vers l’HOSPITALET.(route à sens unique) sur 1,5 KM.(Jusqu’au premier virage en épingle).

– Se garer dans le virage (il fait office de parking.)


Photothèque de la (des) sortie(s) :

image_pdfPDFImprimer

Sortie correspondante

Tuc de Guilhem (2.392 m) & Tuc Samont (altitude 2.509 m)

Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter : Un très large panorama. De part …

Laisser un commentaire