Citations
Accueil / Europe / Landmanalaugar

Landmanalaugar

Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :

landmanalaugar

Texte de la sortie :

Il y a quelques rivières à traverser, prévoir des sandales car le fond est souvent plein de caillasses qui meutrissent les pieds ( pas absolument indispensable ). Prévoir également des bâtons de marche pour vous soutenir lors des traversées ( quand il y a beaucoup de courant ça évite d’être déséquilibré avec le poids du sac… ).

C’est loin d’être une petite balade sans difficulté, il y a de nombreuses ravines à franchir avec des montées et descentes successives aux pentes non stabilisées et glissantes, ce qui casse les jambes.

Il faut prendre en compte la météo : par mauvais temps ça peut devenir un vrai calvaire, un jeune israélien y a même laissé sa peau en 2004 en plein été à cause du blizzard. Mort de froid en plein été !!!

Prévoir une ou deux journées de sécurité car le mauvais temps ( brouillard, vent, pluie de grésil… ) peut vous bloquer une journée dans un refuge ( en particulier celui d’Hrafntinnusker à plus de 1000 m. d’altitude ).

Prendre une tente pour dormir dehors au cas où le refuge soit complet (surtout en juillet et en août).

Au col entre Thorsmork et Skogar certains randonneurs se sont trouvés bloqués pendant 36 heures (retard à prendre en compte dans le planning).

Le parcours est bien balisé ce qui rend la carte au 1/100 000ème pas vraiment utile. Elle n’est pas assez précise mais peut nous éviter de partir en free style sur certaines portions où le marquage est moins bon.

Chaque étape peut se faire entre 3 et 5 heures.

L’arrivée au plateau – Le profil des étapes

Ca ressemble à un immense terrain vague entouré de montagnes de ryholites avec des couleurs qui passent par tous les dégradés de jaune mêlé de gris et même du bleu par endroits.

On franchit un dernier gué en voiture d’une quarantaine de centimètres et on est enfin arrivés.

Au bout de la vallée du Landmannalaugar, on trouve essentiellement un refuge (avec piscine naturelle, en plein air. Il parait que la coutume veut que l’on s’y baigne …).

C’est le point de départ du célèbre trek Landmannalaugar-Porsmörk : un très grand classique ;

La montée au Brennisteinsalda, ce sommet qui domine le refuge, et dont la base est ourlée de fumerolles, est aussi le départ du grand trek vers Porsmörk.

Après avoir traversé un champ de lave – avec d’énormes blocs d’obsidienne – on s’élève pour dominer un paysage étonnant de collines de rhyolite, dont le relief est encore souligné par la neige de Juin.

Storhiver

le refuge d’Hrafntinnusker

Désert du Maelifellsandur

Désert d’Emstrur

Refuge de Botnar

La forêt de Thor

Thorsmork

 

Accès au départ :

A l’ouest de Reyjkyavick

Phototheque de la sortie :

image_pdfPDFImprimer

Sortie correspondante

Millenium – Zanahoria

Points d’intérêts : La falaise de Millenium se trouve au NORD de Cala Gonone ; …

Laisser un commentaire