Citations
Accueil / Asie / Java – Ville (Yogyakarta) et temple Borobudur

Java – Ville (Yogyakarta) et temple Borobudur

image_pdfTransfert PDFimage_printImprimer

Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :

– Le temple de Borobudur, en indonésien Candi Borobudur, en javanais Candhi Barabudhur, est une importante construction bouddhiste, bâtie aux VIIIe et IXe siècles à l’époque de la dynastie Sailendra dans le centre de l’île de  Java en Indonésie. Le site, construit aux alentours de l’an 800.

– Jalan Malioboro est une importante rue commerçante de Yogyakarta, en Indonésie ; le nom est également utilisé plus généralement pour le quartier autour de la rue. Il se situe sur l’axe nord-sud dans la ligne entre Yogyakarta Kraton et le mont Merapi . Ceci est en soi important pour beaucoup de la population locale, l’orientation nord-sud entre le palais et le volcan étant d’importance. La rue est le centre du plus grand district touristique de Yogyakarta.


Texte de la sortie :

Constitué de quatre galeries successives de forme géométrique, elles sont superposées :

  • Les trois plus hautes forment une représentation de la cosmologie bouddhiste. Comme l’ensemble du monument, ces galeries sont couvertes de bas-reliefs, dont la longueur totale est d’environ 5 kilomètres, relatant les divers épisodes de la vie du bouddha Sakyamuni. Ces bas-reliefs furent taillés in situ dans de la pierre volcanique grise par différents artisans qui réussirent néanmoins à préserver l’unité artistique du monument.
  • Une cinquième galerie enterrée, également couverte de bas-reliefs représentant essentiellement les turpitudes de la vie terrestre. Plusieurs hypothèses ont donc été émises pour expliquer la dissimulation de cette galerie comme une volonté de consolidation du bâtiment ou encore la volonté délibérée d’occulter les réalités terrestres.
  • Après avoir traversé les quatre galeries, le pèlerin atteint la terrasse supérieure, elle aussi surmontée de trois terrasses circulaires concentriques bordées de 72 stûpas. Ils consistent en des cloches de pierre ajourées logeant des bodhisattvas. Au centre de ces terrasses et donc au sommet du Borobudur, un autre stûpa couvre un bouddha inachevé, dont on ignore s’il a été rajouté après coup ou s’il était présent à l’origine.

=> Sauvé de la ruine grâce aux efforts conjoints de l’UNESCO et du gouvernement indonésien, le temple est aujourd’hui restauré et figure à l’inventaire du patrimoine mondial.


 

Sortie correspondante

Bali – Volcan BATUR

Transfert PDFImprimerPoint d’intérêt / Informations complémentaires / A noter : Le mont Batur, qui culmine …

Laisser un commentaire