Citations
Accueil / France / Corniches (altitude 870 m) de la Jonte et du Mejean

Corniches (altitude 870 m) de la Jonte et du Mejean

Texte de la sortie :

Important :

Ce circuit s’adresse donc à des randonneurs sportifs et entraînés. Le parcours est long et exigeant, les sentiers sont souvent glissants, étroits et pentus, les montées et descentes se succèdent, il y a des passages où il faut mettre les mains, il y a même un peu d’escalade et un poil de via ferrata (facile). A ne pas mettre entre toutes les mains.

Penser à prendre de l’eau suffisamment.

On peut recharger les bouteilles d’eau a Font du Teil (près de 2 heures avant la fin du circuit)

Intérêts :

On surplombe les gorges de la Jonte, on visite celles du Tarn par le dessus puis par une corniche intermédiaire, on fait un bout de chemin à cheval entre les deux vallées, on visite un bout de Causse, avec les options Capluc et Cinglegros, on bénéficie de points de vue circulaires exceptionnels !

Tout cela se fait dans une ambiance forestière typique de ce coin (pins, cades, buis, chênes caducs).

Raccourcis :

Prendre le GR au lieu du sentier J.Brunel.

Joindre la corniche du haut et celle du bas au niveau de Cinglegros (passages délicats).

Texte de la sortie :
Ladite route se termine par un parking, et se poursuit par un large tracé toujours fortement ascendant. Après 15 minutes, on atteint Capluc. Dans le hameau (à moitié ruiné), suivre les balisages GR + vert + jaune. On arrive à un carrefour avec un panneau indiquant Rocher de Capluc à gauche.

En option, on peut faire l’aller-retour (20mn) par des escaliers très raides et glissants (main courante) et des échelles .
Point de vue extraordinaire depuis le sommet.

Revenu au panneau, on poursuit, on laisse à gauche le sentier de l’Ermitage (autre panneau jaune), puis on continue horizontalement quelques minutes jusqu’à un autre panneau indiquant le départ du sentier J.Brunet (raccourci possible en continuant tout droit sur le GR). S’engager à gauche sur ce sentier. Au début, il monte normalement, puis on atteint les zones rocheuses et le parcours devient extrêmement ludique avec quelques passages où il faut mettre les mains et faire attention. Très esthétique, le parcours suit logiquement la crête qui sépare les vallées du Tarn et de la Jonte, avec un discret balisage orange fluo (ou point rouge).

A noter qu’à la fin de la partie rocheuse, à la sortie d’une cheminée, on tombe sur un dédale de sentes. Prendre alors le plus à gauche possible afin de passer dans le versant Nord (balises rouges). On est alors dans une jolie forêt avec de belles vues sur le Tarn. Puis, en quelques minutes, on arrive à un carrefour (1 h).

Aller à droite sur quelques mètres pour rejoindre un large col marqué par une plaque du CAF. On repasse alors versant Sud.

Descendre et, en quelques virages, atteindre un carrefour où on retrouve le parcours normal du GR.

Prendre à gauche direction Cassagnes, La Viale. Le balisage est alors GR + GRP (jaune rouge). On s’élève dans le versant sud, avec déjà de jolies vues et une belle ambiance de chaos dolomitique . Puis on atteint un carrefour où on laisse un sentier à droite. On suit alors la direction Cassagnes 3,5Km.

A partir de là, le parcours devient splendide :
vues plongeantes, rochers aux formes extraordinaires (notamment le Vase de Sèvres et le Vase de Chine), belle végétation. Attention, il faut bien suivre le balisage et regarder où on met les pieds. S’arrêter aussi pour lever le nez afin d’admirer les vautours en vol (rare de ne pas en voir).

Plus loin, le sentier redevient facile , et les vues s’ouvrent davantage vers l’Est. Puis on quitte la corniche pour atteindre le Causse. On arrive alors à un carrefour avec des panneaux jaunes où on continue tout droit sur le tracé le plus large (2 h 05).

On profite de ce secteur sur le plateau et à l’ombre des pins pour se reposer. On suit toujours le balisage PR jusqu’à atteindre un carrefour avec des panneaux jaunes, et on va à gauche direction Le Rozier par corniches du Tarn 4,3 Km.

Quelques centaines de mètres et le sentier se rétrécit en même temps qu’il quitte le Causse. On tombe sur un carrefour où on va à droite direction le Cinglegros, la Bourgarie.

Le parcours est ensuite un bel itinéraire en balcon qui nous permet d’atteindre le Cinglegros (3 h 10) . En route, on aura ignoré un sentier sur la droite juste après une zone humide (marquée comme source sur la carte IGN).

Au carrefour du Cinglegros (marqué d’un poteau qu’on prendra au retour), en remontant la sente que l’on voit à gauche qui se faufile dans une brèche.

On prend pour le moment le sentier qui part vers le Nord, direction la Bourgarie. A nouveau, le parcours en corniche est fort joli. En route, on ignore un sentier à droite en direction de Volségure (sur la droite).

En continuant, le paysage reste magnifique, en particulier lorsqu’on longe une arche (le Bous del Biel) dans laquelle se découpe le Tarn cinq cent mètres plus bas.

Puis on rejoint un carrefour (4 h 15), on va à gauche direction Pas de l’Arc. Une descente très raide mène à une nouvelle arche, superbe, sous laquelle passe le sentier . Puis on continue à descendre avant de se stabiliser horizontalement.

On visite alors les superbes falaises dolomitiques par le bas . Le sentier est cependant plus difficile, étroit et glissant.

En route, on prend deux fois à gauche aux deux carrefours (suivre les balises rouges). Finalement, on atteint une bifurcation (5 h 20) ou on remonte tout d’abord une pente plutot raide puis a un petit carrefour, Cinglegros est marqué sur la gauche, que l’on suit par des escaliers (plus facile que les échelles en final) qui mènent au sommet du rocher (panneau accès interdit). En escaladant les différents promontoires, on varie les vues à l’infini. Pour la suite revenu au petit collet, prendre a droite (en revenant) le panneau pas de l’Arc / Bourgarie et remonter deux échelles suspendues dans le vide nous donnent un petit goût de via ferrata. On attaque quelques marches en ferraille scellées dans le rocher et enfin une montée raide et glissante où on doit s’aider des mains pour revenir alors au col qu’on suit sur la droite à présent.


Accès au départ :

Depuis Millau, prendre la N9 jusqu’à Aguessac. Prendre ensuite à droite la D907 direction Rivière sur Tarn, Peyreleau.
Continuer sur cette route pendant 14 Km. La quitter pour la D996 direction Le Rozier, Peyreleau. Passer le pont,
pénétrer dans Le Rozier. Le parking se trouve tout de suite à votre gauche, mais on ne peut y accéder qu’après avoir
fait le tour du pâté de maisons (rues en sens unique) De la on peut monter en voiture direction Rocher de Capluc. On se gare dans une épingle a coté d’un relais téléphone.

image_pdfPDFImprimer

Sortie correspondante

Rocher des Gozzi : Pêché Véniel (692 m)

Points d’intérêts : Coté escalade / cotations : Belle voie variée : de la dalle au …

Laisser un commentaire