Citations
Accueil / France / Alpes Maritimes / Aiglun : Goutte à Goutte (altitude : 950 m)

Aiglun : Goutte à Goutte (altitude : 950 m)

Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :

Attention a l’équipement. Il commence a vieillir (sauf les relais R2 a R7 tout neuf) mais surtout, si les pas durs sont bien protégés, des que c’est plus facile, les points sont espaces, aérés voire inexistants. Cela rend parfois des sections exposées, même si faciles. Pas droit a la chute a cause d’une prise qui casse ou d’un rocher qui tombe sur le casque…

La voie chemine dans des murs et dalles merveilleusement sculptés, colorés en gris ou orange, et truffés de prises en tout genre : gouttes d’eau, écailles, trous, strates et crépi.
La voie est équipée pour une descente en 6 rappels (45m).


Météo du jour de la sortie soleil


Situation :

Ouvreurs de cette voie : .


Cartographie :

Escalade en face sud : Au soleil en milieu de matinée. Partir très tôt en été.

200 mètres.


Texte de la sortie :

Du parking d’Aiglun, emprunter le sentier derrière le préau en bois. Partir à gauche à la première bifurcation puis ensuite suivre à flanc et au mieux les différentes sentes pour arriver au pied de la paroi, pratiquement complètement à gauche. La voie démarre à gauche de l’inscription « Masothérapie… » et est sur vieilles plaquettes de 10. Il y a une autre voie sur plaquettes entre elles deux (« Murmure »). Une voie juste quelques mètres à gauche sur plaquettes neuves est « La cerise sur le gâteau ».

==>> Pb pas de spit trouvé sur L3 et L4 mais « échappatoire » sur ces DEUX LONGUEURS par la voie Cerise sur le gateau.
L3 – 6b Un bon pas qui réveille au milieu. On peut pré-mousquetonner le premier point de L2 pour plus de sureté. Départ dans une dalle puis un bombé gris suivi d’une large fissure, le rocher devient orangé, le relais se trouve en traversant 1 mètre ou deux à droite, c’est certain que niveau spit c’est pas équipé école même si ça reste très correct !
L4 – 6b Depart un peu pénible. Faire attention si le premier point n’est pas déjà pose. Très continue. Quand on arrive sur la vire, il y a un relais sur chaine commun avec la cerise. C’est tout droit au-dessus du relais jusqu’à la vire, le crux est une écaille assez dure à aller chercher…(le pas le plus dur de la voie) l’engagement entre les points est  assez présent !

L3 NON TROUVEE 5c/+ Courte longueur : traverser la vire à gauche, un 1er dièdre facile mais sans aucun point puis un 2nd dièdre au rocher un peu fragile par endroit. Après la deuxième plaquette, partir a gauche. Les plaquettes de droite sont celles de « La cerise… ». Relais chainé.
L4 NON TROUVEE 6a Traverser vers une grosse écaille, trouver un piton au-dessus, monter droit vers un anneau puis en légère ascendance a gauche vers une plaquette. Loin. Faire attention dans cette longueur peu équipée dans le bas (petits friends utiles).

L3 (de la voie Cerise sur le gateau) 6a, longueur 30 mètres, peu de points en place : Traverser sur la vire à gauche afin de rejoindre un dièdre, deux sangles autour d’arbres vous indique le chemin le premier point est assez haut 5 mètres, rejoindre le second 5 mètres à droite du premier (attention à gauche on peut voir un relais sur chaîne c’est celui de goutte à goutte) une fois au deuxième point continuer en ascendance vers la gauche pour rejoindre les arbres, passer à gauche de ceux-ci et trouver le relais juste au dessus.

L4 (de la voie Cerise sur le gateau) 6a, longueur 30 mètres : Continuer en légère ascendance vers la gauche pour rejoindre un petit toit visible avec des plaquettes à sa droite ainsi q’un petit arbre, suiver le cheminement des points pour rejoindre le mur orange truffé de goutte d’eau, le relais est un peu plus haut et caché. On peut observer à gauche un relais sur chaîne celui de goutte à goutte.

L5 6a Longueur d’anthologie. Majeure. Le dernier point est très loin sous le relais. Il y a une lunule a équiper au cas ou. C’est facile mais pas droit a l’erreur. Les choses sérieuses continuent, la longueur part au-dessus du relais dans un joli mur rouge orangé, le 1er point est assez éloigné mais ça ne cote pas plus de 5+, le reste est bien protégé et les prises sont le plus souvent de gros bacs.
L6 6b+ Le pas difficile est bien protégé. La sortie est engagée. Tout droit au dessus du relais on continue dans le mur orangé sur de gros bacs, on clip quelques spits au début puis ensuite 2 anneaux de corde avant de retrouver la ligne de spits légèrement sur la gauche. Au moment où le rocher devient gris ça se complique, les prises sont moins franches, les spits sont  proches les uns des autres (au pire le tire-clou permet de ne choisir presque que les bonnes prises). La sortie au relais est engagée, environ 4 m mais on peut poser un bon petit friend puis clipper l’ancien relais peu visible 1 m sous le nouveau ce qui annule carrément la notion d’engagement !

L7 6a Les grosses écailles au dessus de la vire du milieu méritent un peu d’attention. Le dernier point est au niveau de celle-ci et protège un joli pas aérien. Ensuite, plus rien sur 10m jusqu’au sommet. Du relais on part droit au-dessus puis on traverse à gauche au niveau d’un petit toit, de là on monte toujours en tirant légèrement à droite jusqu’à une petite vire (attention à l’écaille à droite) un pas assez fin s’impose puis voilà le relais dans une cheminée…quelques spits et pitons amplement suffisants !

 

Retour – Descente :

Rejoindre le sommet du triangle par une sente plus ou moins le long de la paroi (cairns, 10min). On rejoint un chemin bien marqué. Près du sommet, on franchit une brèche (ne pas partir à gauche) qui fait basculer du côté du village, dans un chemin tracé dans les barres. Suivre les points verts jusqu’au pierrier, et finir à gauche par un sentier qui recoupe celui de la montée (30min).


Accès au départ :

Nice -> Saint-Martin-du-Var -> Gilette -> Roquesteron -> Aiglun.

Le Massif du Pelat s’étend entre le Verdon et le Var autour de son point culminant, le Mont Pelat (3050m). Les Préalpes de Catellane correspondent à une zone plus méridionale, délimitée au N par le Verdon et au N et à l’E par le Var. Elles culminent à 1996m, au Puy de Rent


Photothèque de la sortie :

image_pdfPDFImprimer

Sortie correspondante

Rocher des Gozzi : Pêché Véniel (692 m)

Points d’intérêts : Coté escalade / cotations : Belle voie variée : de la dalle au …

Laisser un commentaire