Citations
Accueil / Pyrénées / Vers le Tuc de Parros (altitude 2650 m)

Vers le Tuc de Parros (altitude 2650 m)

image_pdfTransfert PDFimage_printImprimer

Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :

Le Tuc de Parros, par son accès facile ainsi qu’un terrain herbeux et peu rugueux sur lequel, avec une faible épaisseur de neige, il est possible de glisser sans casser les skis, est l’une des ascensions les plus populaires et fréquentées du Val d’Aran. Ici, nous vous proposerons un itinéraire circulaire, en remontant la vallée isolée de Parros, en passant par l’estanh Nere et remontant la pointe SO, à quelques 300 mètres du sommet réel, où nous pourrons arriver en ski ou à pieds en suivant la crête du sommet. Pour éviter de ramer à outrance, nous effectuerons le retour en remontant le Cap des Clòsos et une descente plus directe au Pla de Beret.


Météo du jour de la sortie soleil


Situation :

En face le val d’aran et à l’arrière de la station de ski de Baqueira Beret


Cartographie :

https://www.relive.cc/view/g23169306226


Texte de la sortie :

Depuis le parking du Pla de Beret, nous commencerons à descendre quelques 2,5 km en suivant la piste à côté du Noguera Pallaresa par son côté gauche en direction de Montgarri, jusqu’à la cabane de Parros. Depuis la cabane, nous commençons l’ascension par la vallée du même nom. Tout d’abord par le côté gauche du fleuve, et lorsque la vallée se rétrécit, nous passerons sur le versant ubac. Nous évitons de remonter en suivant le cours du fleuve, puisqu’il s’agit d’un piège où peuvent se produire des avalanches de petites dimensions. Lorsque la vallée s’ouvre (altitude 2 100 m), nous continuons par la partie centrale en dépassant de petites parties saillantes qui nous permettent de rapidement gagner en altitude. Nous laissons la colline au fond de la vallée, et en premier plan se trouve une ligne de crête rocheuse qui descend depuis le sommet et qui se brise dans un col apparent à mi-hauteur. Nous prenons la route vers ce col, en évitant de nous approcher du versant SE de la Sèrra dera Mòrto, où des plaques instables se forment souvent, ou, lors d’épisodes de chaleur ou de fort ensoleillement, des avalanches de neige humide se détachent. Depuis le col, nous commençons un flanquement décidé pour traverser la vallée orienter vers le nord-est jusqu’à la crête. Nous continuons à remonter par le terrain toujours plus doux, laissant la cuvette avec l’estanh Nere de Parros en bas, à notre droite, et en évitant les accumulations qui ont pu se former proche de la ligne de crête. Nous arrivons au sommet d’où nous pourrons contempler un magnifique panorama avec l’imposante silhouette du Tuc de Maubèrme vers le nord.

En cas de doute quant à la stabilité de la neige, nous commençons la descente par le même itinéraire de montée. Si la stabilité sur le tronçon du flanquement nord-est est bonne, nous pouvons quitter le col à droite et continuer vers le bas par la vallée nord-est jusqu’au plan où se trouve une perche d’enneigement. De ce point ou d’en haut, si avons descendu la vallée en suivant les traces de la montée, nous remontons le Cap des Closòs en faisant un tour par son versant nord-ouest. Depuis le sommet, nous descendons légèrement, mais sans entrer dans la vallée du Barlongueta, pour enchaîner avec la ligne de crête du Tuc deth Miei. Nous la remontons jusqu’au même sommet, et descendons directement vers le parking de Beret, en évitant les vallées plus escarpées où, parfois, se trouvent des accumulations instables de neige


Accès au départ :

Viehla, puis station de ski de Beret, dernier parking accessible en voiture avant de descendre la piste forestière jusqu’à Montgarri.


Photothèque de la sortie :

 

 

 

Sortie correspondante

Sarrat Escales – Pic de Tarbesou / Tarbezou (par les étangs de Rabassoles) (altitude 2359 m)

Transfert PDFImprimerPoint d’intérêt : Les trois étangs de Rabassoles sont autant d’émeraudes dans leur écrin de granit …