Citations
Accueil / Europe / Venise – Carnaval : batiments

Venise – Carnaval : batiments

image_pdfTransfert PDFimage_printImprimer

Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :

Venise : bâtie sur pilotis, au milieu de la lagune, doit à sa situation maritime un aspect unique au monde. Quand on y arrive en chemin de fer, elle apparaît à demi voilée par la brume, comme surgissant des flots de la mer. Lorsqu’on quitte la gare pour prendre les petits bateaux (vaporetti) qui sillonnent le Grand Canal, on croit traverser une immense avenue, développant sa courbe entre deux rangées de palais de teinte et de style divers, d’une harmonieuse et étrange variété.

Lorsqu’on arrive au bout du canal, on aperçoit brusquement l’incomparable panorama qu’offrent aux yeux : à gauche, une des places les plus monumentales qui soient au monde; à droite, deux îles surchargées de dômes et de sculptures. Si l’on pénètre dans l’intérieur de la ville, on ne cesse d’admirer les perspectives imprévues que présentent à l’oeil tous ces petits canaux tortueux qui la pénètrent dans tous les sens, baignant le pied de ses maisons, et sont séparés ou bordés par d’étroites ruelles (appelées calli), dallées ou asphaltées (Canaux, ponts, rues et places de Venise).

Des maisons si colorées à Burano
Pourquoi tant de couleurs vives sur les façade des maisons de Burano ?
On ne le sait pas vraiment. Les explications vont de “les couleurs vives éloignent les moustiques” à “C’est pour que les pêcheurs retrouvent leur maison malgré la brume“.
Les couleurs brutes de Burano
On observe qu’autrefois, les murs étaient moins criards. De nos jours, les propriétaires ont obligation d’entretenir les façades et les repeindre régulièrement. Ces jeux de couleurs surprennent sans cesse, tiennent l’esprit en éveil, et finalement émerveillent. Elles font la réputation de Burano, jouant entre ombre et lumière et se dédoublant dans les reflets des canaux. La ville impose ainsi une sorte d’harmonie brute.


Texte de la sortie :

Autour de la place et de la Piazzetta de Saint Marc s’élèvent de magnifiques et gracieux édifices, qui sont des monuments insignes et historiques de la merveilleuse grandeur et génialité de l’ancienne République de Venise; ils révèlent les phases successives et le développement de l’art architectural à travers ses différentes manifestations pendant la longue période de dix siècles.

Ces édifices, ainsi que ceux placés le long du Grand Canal et dans les autres parties de la ville permettent d’admirer l’application et l’évolution des différents styles, en commençant par le lombard ou romanique, qui ensuite se transforma en italo-byzantin (à la suite des fréquents rapports avec Constantinople) jusqu’au baroque qui se manifesta de façon remarquable pendant la première moitié du XVIIe siècle, pour se rapprocher au siècle suivant du style classique commencé par Sansovino.


Photothèque de la sortie :

Sortie correspondante

Météores – Divers.

Transfert PDFImprimer Situation : Au centre de l’ile, la capitale « religieuse des monastères (6 au total) » …

Laisser un commentaire