Citations
Accueil / Pyrénées / Haute Garonne / Tuc de Poujastou (altitude 2015 m)

Tuc de Poujastou (altitude 2015 m)

image_pdfTransfert PDFimage_printImprimer

Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :

. Par beau temps, le secteur regorge d’animaux (biches et cerfs), mais également, en période d’estive des troupeaux (moutons, chèvres, vaches, …).

. La vue sur les hauts sommets du luchonnais (Sauvegarde, Maupas) mais également versant espagnol avec l’Aneto et plus près le Montlude, sans oublier les grands ariégeois (Crabère, Maubermé) par beau temps également.

. Une autre façon de voir les sommets classiques du « piémont » de Luchon (de l’Entecade, en passant par le Mont Ne, Antenac et jusqu’au Bacanere et Burat).


Météo du jour de la sortie :

soleilau départ et tout au long jusqu’au sommet,

puis juste après 12:00 quelques nappes de brumes (venant des vallées espagnoles),


Situation :

. Une position centrale par rapport à l’ensemble du massif luchonnais qu’on peut contempler sans peine, et y découvrir des points de vue inédits, à la fois proche du col du Portillon et du col du Campsaure.


Cartographie :

 


Texte de la sortie :

Depuis  :

00 h 00 : Départ à 1423m. On suit cette piste goudronnée (200 m) puis se transformant en piste en terre. Il décrit plusieurs lacets, et

00 h 20 : arrive à une épingle à 1500 m :

  • ne pas prendre la bifurcation marquée PARKING DECO PARAPENTE (en fait, parking 300 m plus haut simplement),
  • ne pas prendre la piste forestière qui continue tout droit (c’est possible mais moins joli) !
  • PRENDRE DONC une sente plus étroite montante face à cette épingle (le chemin de ronde) qui va traverser à l’horizontale, passer près d’une nouvelle cabane dans les bois, puis rejoint au bout de près d’une heure de marche un lavoir à partir duquel on peut voir juste en dessous la …,

01 h 00 : Cabane d’Estiouère, 1660m. Sans y descendre, on prolonge la sente tout droit en traversant les pelouses jusqu’à arriver à la lisière du bois. De là, bifurquer plein Nord pour viser un collet près de quelques sapins.

1h 30: Collet à 1795m. On arrive à la base de la crête du Tuc de Poujastou que l’on remonte par des sentes s’élèvant à l’Est puis légèrement au Sud Sud Est en direction d’un faux col, puis à gauche, quelques mètres plus haut enfin le sommet.

2h 20: TUC DE POUJASTOU, 2015m ; où on trouve une Borne-frontière n° 385 et une borne géodésique.

De la, et si le temps s’y prète (bonne visibilité) , on peut continuer (demi tour jusqu’au faux col) et alors suivre la crête frontière vers  le Saublanque (borne frontière n°384 à 1942m) et le Cap de Coumelongue au Sud Sud Ouest, puis le col de Panech ;
Poursuivant le chemin tantôt versant espagnol, tantôt français, mieux marqué (et plus large qu’à la montée), on arrive à …

La Borne frontière n° 381 à 1826m située juste avant un pylône;
3h 00 : On passe devant la Borne frontière n°380 à 1857m;

03h 10 : De cet endroit, on continue de marcher le long de la crête qui s’oriente alors plein Ouest pour gagner un avant-dernier dôme où l’on trouve la Borne frontière n° 379 ; 1880m.

On s’élève en douceur sur une pente plus large le long (de part et d’autre) d’une clôture pour atteindre le dernier sommet de la crête : …

03 h 30 SOMMET DE LA LAQUE, 1900m

03h 45 : dernier sommet (piton rocheux) MAIL DE CRIC, 1848m qui sera le dernier sommet avant de rejoindre PAR UNE PENTE RAIDE (attention l’hiver) un nouveau Collet à 1680m.

04h 10 : On poursuit toujours le long des pentes vers le fond de la route (traversant clôture) qui constitue le point de décollage des parapentes. De la, on revient en passant par la cabane des Hours (TRES BIEN !) : Deux cabanes situées vers le terminus de la route forestière de Montauban-de-Luchon. Belle vue sur le pic du Céciré. Du collet au-dessus belle vue sur toute la crête frontière du Cirque du Lis.

On suit cette piste qui revient en direction de la forêt domaniale de la Cigalière, présence d’une barrière blanche on rejoint la bifucation (1500 m) laissée le matin, qui ramène tranquillement …

05 h 00 : … au véhicule.


Aller au départ :

Aller jusqu’à Luchon, puis suivre la route Saint Mamet, puis entrer dans le village de Montauban de Luchon. De là, on emprunte la D27 sur 250 m environ, avant de virer à droite pour aller au fond du village (sinon, tourner a droite juste avant la mairie) et prendre la direction de la route forestière de HERRAN grimpant en zig-zag sur environ 6kms.

Stationnement à 1423m, juste après une épingle, au-dessus d’un abri de chasse (logo Montauban de Luchon) et également panneau en bois volière naturelle. Pour se repérer, après cette cabane (la voiture se trouvera en dessus de l’abri), la route goudronnée (partiellement) devient piste en terre, qu’on peut continuer direction « parking décollage parapente ».


Photothèque de la sortie :

Année 2017 :

 

Sortie correspondante

Sarrat Escales – Pic de Tarbesou / Tarbezou (par les étangs de Rabassoles) (altitude 2359 m)

Transfert PDFImprimerPoint d’intérêt : Les trois étangs de Rabassoles sont autant d’émeraudes dans leur écrin de granit …

Laisser un commentaire