Citations
Accueil / Asie / Kuala Lumpur – Batu Caves

Kuala Lumpur – Batu Caves

image_pdfTransfert PDFimage_printImprimer

Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :

. Une dizaine de kilomètres au nord de Kuala Lumpur se trouvent dans une colline calcaire, des grottes qui ont été aménagées en temples : les Grottes de Batu. La spiritualité ressentie autour de ces cavités naturelles a poussé les Indiens de Malaisie à y construire ce sanctuaire hindou (le plus grand hors d’Inde selon les guides touristiques). Le lieu fait l’objet d’un pèlerinage qui rassemble chaque année plus de croyants ; jusqu’à un million et demi.

. Ce sanctuaire est dédié au dieu de la guerre Kârttikeya, Kumara ou Skanda, vénéré ici sous son nom tamoul, Murugan (le garçon) par une imposante statue de 42m de hauteur :

  • fils de Shiva et de sa femme Parvati. Général de l’armée des dieux contre les démons, il reste abstinent pour garder sa force même s’il est marié à Devasenâ à qui on a promis un époux assez fort pour la protéger.
  • Il est souvent représenté en rouge sous les traits d’un jeune homme et porte un javelot qui ne rate jamais sa cible. Il peut être représenté debout ou assis sur le vâhana, un paon tueur de serpents nommé Paravani.

=> L’endroit est très prisé par les amateurs d’escalade qui peuvent s’adonner à leur passion tout en observant des singes s’activant aux alentours des grottes. L’une des grottes, la Ramayana abrite des peintures et des scènes présentant des dieux hindous.


Texte de la sortie :

Quelques 272 marches sont à grimper pour atteindre l’intérieur des grottes, sous le regard attentif des singes. Ces opportunistes ne se gênent pas pour barrer la route à certains visiteurs pour leur réclamer leur nourriture. Si votre sac contient quoique ce soit de consommable, soyez certain d’arriver au sommet les poches vides. Arrivés au sommet, on se trouve devant l’immensité de ces grottes à donner le vertige.

  • Odeurs d’encens, musique traditionnelle hindou, tout y est.
  • L’intérieur est aménagé par des sculptures représentant des scènes du Ramanaya.
  • Au fond du sanctuaire naturel, dans les temples éclairés par puits de lumière naturel, des rituels hindous ont lieu : Les fidèles offrent à la divinité des fleurs colorées fraîchement cueillies ou tressées en guirlande, des bougies, et parfois même leurs cheveux. En déposant ceux-ci, les fidèles récitent des invocations à la divinité en accomplissant des mudras.

A savoir pour visiter les lieux
* Les femmes doivent se couvrir des épaules aux genoux. Autre solution, louer un paréo à 5 Ringgits, sachant que 2 Ringitts vous seront rendus si vous ramenez le paréo à la fin de la visite.
* Prévoir environ 2 heures pour visiter les lieux.
* Si vous visitez Batu Caves au 10e mois du calendrier hindou, soit fin janvier-début février, vous pourrez assister à la cérémonie du Thaïpusam : des milliers d’indiens y viennent alors pour expier leurs pêchés, par flagellation… et demander le pardon de Muruga.

 

.


 

Sortie correspondante

Kuala Lumpur – Ville et temples

Transfert PDFImprimerPoint d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :   Kuala Lumpur ([ˈkwalə ˈlumpʊr]), …

Laisser un commentaire