Java – Volcan KAWAH IJEN

Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :

Le Kawah Ijen est assez touristique mais beaucoup moins que le Mont Bromo et les voies d’accès sont donc moins développées. Après 1h30 de route, nous commençons l’ascension à 5h30. Le chemin est large et facile, cela monte tranquillement durant 1h environ jusqu’en haut du cratère…

On y trouve lac vert qui apparaît au fond du cratère dans toute sa splendeur. Il présente une très importante concentration d’acide sulfurique.


Texte de la sortie :
Les porteurs de soufre du Kawah Ijen :
Croisement de quelques porteurs lors de notre montée vers le cratère. Ces hommes travaillent au cœur du volcan pour en extraire le soufre, le remonter du cratère puis le descendre au pied de la montagne. Ils portent sur leurs épaules des charges allant de 70 à 100kg et respirent des vapeurs de soufre toute la journée. La majorité travaille sans masque à gaz. On imagine vite la nocivité de la fumée en respirant 5 minutes sans masque ni foulard. Un vrai travail de titan qui fait franchement peine à voir, même si ces hommes gardent le sourire et semblent éprouver une certaine fierté.

Une fois arrivés en bas, leur chargement est pesé. Ils sont payés au kilo de soufre et font deux aller-retours dans la journée pour gagner l’équivalent de 10€ par jour environ. Au vu de la pénibilité du travail, les porteurs ne peuvent toutefois pas travailler tous les jours.
Descente dans le cratère :

Il est normalement interdit de descendre dans le cratère du Kawah Ijen. Arrivés en haut du cratère, le chemin est sinueux et caillouteux mais pas à pic.selon les conditions de vent, possibilité de louer des masques à gaz pour échapper aux vapeurs de soufre.