Sydney Royal botanic garden

Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :


Texte de la sortie :

– Royal Botanic Gardens / Sydney Opera House :
Un des 3 parcs de la région près du quartier de l’Opéra (Le 28 juin 2007, consacré patrimoine mondial de l’UNESCO). L’opéra de Sydney, est l’un des plus célèbres bâtiments du XXe siècle et un haut-lieu de représentation des arts notamment lyriques. Son architecture originale — voilier pour les uns, coquillage pour les autres — a été imaginée par le Danois Jørn Utzon. Situé dans le port de Sydney (l’endroit précis s’appelle Bennelong Point), il est entouré du parc boisé au sud (Royal Botanic Gardens) et est voisin du Harbour Bridge (célèbre pont constitué d’une seule arche). Le paysage qui en résulte est d’ailleurs devenu un symbole de l’Australie, et de Sydney tout particulièrement.

L’opéra est aujourd’hui une attraction touristique majeure de la ville.


Photothèque de la sortie :

En fin décembre 2018 :




En fin décembre 2017 :






Lord Howe Island : Little Island

Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :

http://www.lordhoweisland.info/

  • belle randonnée à plat sur le nord de l’île au pied des plus hauts sommets, juste sous les falaises.

Pour en savoir un peu plus sur l’histoire de l’île :

https://picetcol.fr/lord-howe-island-presentation-generale-et-leanda-lei/


soleil

Météo du jour de la sortie


Cartographie :

 et 


Texte de la sortie :

Little Island

Une courte promenade sur une route désaffectée est une promenade enrichissante pour tous. La piste entre et sort de la forêt de palmiers et, à la fin, la végétation forme un tunnel dans lequel elle passe; Gardez un œil sur Woodhens et Emerald Ground Doves. À Little Island, vous avez une vue spectaculaire sur les falaises du mont Lidgbird et sur la mer. De mars à septembre, un grand nombre de pétrels de la Providence tournent autour des falaises et au-dessus de l’eau. À marée basse, il y a une grande plateforme rocheuse à explorer, avec coraux, palourdes, oursins et autres créatures marines à observer..


Photothèque de la (des) sortie(s) :




Lord Howe Island : Mount Elysa & Pyramid Ball

Situation :
. A la découverte de l’ île Pyramide ball au large de Lord Howe Island. Ce daily tour d’une durée de 4 heures est opéré selon le nombre de clients présents. Il est limité à 20 personnes max, tout récemment proposé sur l’île

Nous avons eu la chance de rencontrer Nicole, canadienne, pour nous faire profiter de l’histoire locale.

http://www.lordhoweisland.info/

Cartographie :

 

Texte de la sortie – Mount Elysa & Max Nicholls track to North Bay
4 hours return, km4

Commençant près de Old Settlement Beach. La piste traverse un enclos et se rend jusqu’à la crête de Dawson, à travers la forêt pluviale de Blackbutt / Greybark qui domine les collines du Nord. La piste descend la pente ouest à travers la forêt tropicale, sous de grands arbres Banyan et des ravins abrités de Thatch Palms, et continue vers l’aire de pique-nique de North Beach avec des barbecues, des tables, des réservoirs d’eau et des toilettes.

Accès au départ :
Pyramid Ball ! Le départ bateau s’effectue depuis la jetée au sud de l’île.

Photothèque de la sortie :




Lord Howe Island : Goat House cave

Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :

http://www.lordhoweisland.info/

  • belle randonnée sur le nord de l’île pour vue sur les plus hauts sommets, en dominant les falaises et vue sur l’ensemble de l’île.

Pour en savoir un peu plus sur l’histoire de l’île :

https://picetcol.fr/lord-howe-island-presentation-generale-et-leanda-lei/


soleil

Météo du jour de la sortie


Cartographie :

 

 et 


Texte de la sortie :

Goat House Cave
4 hours return, km4

L’accès se fait par Lagoon Road, au pied du mont Lidgbird, en empruntant la forêt pluviale humide pour se rendre à Smoking Tree Ridge et en suivant les panneaux indiquant le sud de la pente du mont Lidgbird. Au fur et à mesure que vous montez, la piste devient plus raide et des cordes ont été installées pour votre commodité et votre sécurité. Les conditions humides permettent ici un riche sous-sol de fougères. La montée devient plus raide jusqu’à atteindre les falaises à 400 mètres d’altitude. Suivez la piste à gauche pour trouver la grotte Goat House – un grand surplomb dans les falaises volcaniques. Il y a des vues spectaculaires sur le village, et en contournant le rebord au sud, on peut voir la pyramide Ball.

Coastal track to Rocky Run and Boat Harbour

Fin du circuit (qui permet de faire une boucle) : Commencez à la base d’Intermediate Hill, près de l’aérogare. la piste suit la côte de fonte, passant à travers la forêt de plaines de Curly Palms, Blackbutts, Greybarks et Hopwoods.

À mi-chemin, une piste latérale mène à Muttonbird Point, où une grande colonie reproductrice de fous masqués peut être visionnée depuis une plate-forme d’observation spéciale. Les sternes huppées, les nodd-common et les puffins tachetés nichent également sur la pointe en été. La piste continue vers le ruisseau Rocky Run, où vous pouvez suivre la piste du côté de la lutte du ruisseau jusqu’à la mer (15 minutes); ou continuez jusqu’à Boat Harbour.
Boat Harbour se compose d’une plage de rochers volcaniques arrondis et de corail usé.
protégé des vents du sud et de la houle. Dans chaque coin de la plage, de l’eau potable est trouvée en suivant un petit ruisseau qui mène aux bassins peu profonds. Un endroit pour déjeuner est situé au coin sud. Vous pouvez revenir dans le même sens ou faire un aller-retour en passant par la magnifique forêt tropicale humide, en passant par Smoking Tree Ridge, pour arriver à lagoon Road, au pied du mont Lidgbird.


Photothèque de la (des) sortie(s) :




Lord Howe Island : Transition Hill & Malabar Hill + Kim Lookout

Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :

http://www.lordhoweisland.info/

  • belle randonnée sur le centre de l’île pour vue sur les plus hauts sommets,
  • belle randonnée sur le sud de l’île pour dominer les falaises et vue sur l’ensemble de l’île.

Pour en savoir un peu plus sur l’histoire de l’île :

https://picetcol.fr/lord-howe-island-presentation-generale-et-leanda-lei/


soleil

Météo du jour de la sortie


Cartographie :

 

 et 


Texte de la sortie :

TRANSIT HILL
Class 3, 2 hours return, 2km

Cette promenade facile commence au centre administratif et monte l’avenue Bowker à travers une forêt pluviale sèche avec des arbres Greybark, Palms, Blackbutt, Maulwood et Sallywood. Après avoir suivi la ligne de clôture au-dessus de Pinetrees Paddock, il repasse dans la forêt jusqu’au sommet où une plate-forme d’observation permet une vue à 360 degrés. De là, vous pouvez retourner le
De la même manière, ou descendez la colline au sud pour déboucher sur la plage de Blinky et suivez la route qui longe la piste d’atterrissage.

 


Photothèque de la (des) sortie(s) :




Lord Howe Island : Présentation générale et Léanda Lei

Situation

L’île Lord Howe, en anglais Lord Howe Island, est une île d’Australie au large, environ 600 km de Sydney et/ou Brisbane (environ 2 h de vol). Cette île est enregistrée sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1982. D’origine volcanique, elle a la particularité d’être en forme de croissant. Rattachée à la Nouvelle-Galles du Sud (NSW). Elle doit son nom à Lord Howe, amiral de la Marine royale britannique à la fin du XVIIIe siècle.
Située en mer de Tasman à d’Australie, à peu près à la même latitude que les Montagnes bleues, elle recèle plusieurs espèces endémiques.

Histoire
. C’est le 17 février 1788 qu’un Européen fait pour la première fois mention de l’île. Il s’agit du capitaine de Henry Lidgbird Ball pour y fonder une colonie pénitentiaire. Ball baptise en son honneur l’un des sommets de l’île en lui donnant le nom de mont Lidgbird ainsi que l’éperon rocheux proche de l’île qu’il dénomme pyramide de Ball. L’île principale reçoit son nom en référence au comte Richard Howe qui était premier Lord de l’Amirauté à cette époque.

. Le premier établissement permanent sur l’île Lord Howe est créé en juin 1834 quand la baleinière britannique Caroline venant de Nouvelle-Zélande et dirigée par le capitaine John Blinkenthorpe, débarque dans un lieu connu sous le nom de Blinky Beach. Trois hommes sont laissés sur place dont la mission est d’implanter une station d’approvisionnement pour une entreprise baleinière de Sydney. Ces premiers colons quittent finalement l’île en septembre 1841.

. Une compagnie baleinière décide d’y installer de nouveaux colons. En 1849, 11 personnes résident sur l’île mais bientôt, les fermes se développent, oignons,pommes de terre, des carottes, du maïs, des citrouilles, du taro, des pastèques et même du raisin, des fruits de la passion et du café... dont ils troquent les navires y faisant escale (jusqu’à 20 par an).

. Vers 1853, trois nouveaux colons s’installent à Lord Howe. Ils viennent du baleinier américain « Belle ». Tout comme George Campbell (qui meurt en 1856) et Jack Brian (qui meurt en 1854), le troisième nommé Nathan Thompson amène avec lui trois femmes venues des Îles Gilbert. Thompson est aussi le premier habitant de l’île à construire une maison de taille substantielle.

. Thompson achète le Sylph en 1867. Ce navire devient le premier bateau local à commercer avec Sydney (principalement des cochons et des oignons). Il jetait l’ancre dans le lieu connu aujourd’hui sous le nom de Sylph’s Hole off Old Settlement Beach. Toutefois, le navire est perdu en mer en 1873, ajoutant aux malheurs de l’île.

. En 1870, l’île est peuplée de 35 personnes vivant dans 13 maisons.

. Le commerce de palmiers naît lors de la décennie 1880 lorsque le palmier Kentia est pour la première fois exporté en Grande-Bretagne, en Europe et en Amérique. Ce commerce devient en 1906 le monopole de la Lord Howe Island Kentia Palm Nursery. Il est particulièrement adapté pour les vérandas à la mode au sein de l’aristocratie américaine et européenne.

. Depuis 1931, les premiers hydravions atterrissent sur l’île. En 1947, après la Seconde Guerre mondiale, des touristes viennent sur l’île à bord d’hydravions Catalina (dont un s’échoue sur le sud de l’île…) puis de Sandringham qui opèrent à Sydney. Ils amerrissent dans le lagon (le voyage prend 3 heures et demie) ; bientôt des avions bimoteur les remplacent après l’ouverture d’une piste d’atterrissage sur l’île en 1974.

Géologie

En pratique ce qu’on trouve au centre de l’ile

L’île a la forme d’un croissant d’environ dix kilomètres de longueur pour deux kilomètres de largeur et résulte de l’érosion d’un volcan bouclier vieux de 7 millions d’années. La chaîne sous-marine de Lord Howe, définie par des guyots (mont sous-marin volcanique isolé de forme tronconique. Son sommet aplati se trouve à plus de deux cents mètres de profondeur sous la surface, et à plus de neuf cents mètres du plancher océanique) recouverts de corail, se poursuit sur mille kilomètres vers le nord, probablement issue d’un déplacement de la plaque australienne vers le nord au-dessus d’un point chaud stationnaire. Cette chaîne est elle-même un élément du plateau de Lord Howe, sur le continent sous-marin Zealandia.

Le mont Lidgbird (777m) et le mont Gower, le plus haut à 875 mètres d’altitude dans le sud de l’île, sont constitués de basalte, restes de coulées de lave qui remplissaient autrefois une importante caldeira. La fin de l’activité volcanique remonte à 6,4 millions d’années. A cette ère l’île faisait à son point large 25 km contre 2,5 km actuellement.

Espèces vivantes

– Chez les végétaux, un banian (Ficus MACROPHYLLA) et un palmier du genre Howea, kentia. C’est aujourd’hui le palmier décoratif le plus populaire au monde. Le climat tempéré de l’île implique que le palmier tolère une luminosité relativement faible, une atmosphère sèche et des températures assez basses, ce qui est idéal pour des conditions intérieures.

– Chez les oiseaux, notons un aptère endémique le Râle sylvestre ou Lord Howe woodhen parmi 18 espèces d’oiseaux terrestres et 14 espèces d’oiseaux de mer nichent sur l’île et ses environs.
Les eaux environnantes abritent plus de 400 espèces de poissons, dont 9 sont endémiques à la région.

– Environ 80 espèces de corail composent les récifs autour de l’île.

En pratique

Liaison aérienne régulière avec Sydney et Brisbane via Qantas

Une bien belle météo réussie !

Météo à l’office de tourisme

Hébergement reste cher sur l’île, le conseil est de prendre un appartement au centre de l’île et ensuite circuler en vélo ou à pied (environ 6 km de route seulement, après ce sont des sentiers). Ici leanda lei idéalement situé face à l’épicerie de l’île.

Photothèque :