Sydney – découverte de la ville

Cartographie :


Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :


Texte de la sortie :

Les quartiers les plus originaux / sympathiques de la ville de Sydney :

– Plage de Bondi Beach :

La célèbre plage de Bondi, située à l’Est de la ville et à sept kilomètres du centre ville, est facile d’accès par le train ou les transports en commun. Elle est surtout réputée pour son sable fin et ses rouleaux donc la possibilité d’y faire du surf.

– Darling Harbourg

Darling Harbour est l’une des nombreuses baies de Port Jackson , la baie sur lequel se dresse la ville de Sydney. Darling Harbour est situé à l’ouest et les frontières de la ville, le centre-ville. Les quais autour de la baie et la zone de Darling Harbour a fait l’objet d’une restructuration en 1988 . Il a été créé, puis, un grand et récréatives zone piétonne. A l’origine, il faisait partie du port de Sydney, à la fin des années quatre-vingt a été une période de profond déclin en raison de ce qui a été restauré à l’initiative du ministre des Travaux publics de la Nouvelle-Galles du Sud. Darling Harbour palpite d’activités de jour et de nuit. Il a grandi pour devenir l’une des principales zones de boutiques, restaurants et activités de loisirs à Sydney et les centres de congrès qui attirent de grandes foules. Dans la zone il ya plusieurs installations récréatives, y compris le Musée Maritime, le Sydney Aquarium , le Sydney Wildlife Museum , le « cinéma Imax et visité plusieurs bateaux, dont certains sous-marins.

– Royal Botanic Gardens / Sydney Opera House :
Un des 3 parcs de la région près du quartier de l’Opéra (Le 28 juin 2007, consacré patrimoine mondial de l’UNESCO). L’opéra de Sydney, est l’un des plus célèbres bâtiments du XXe siècle et un haut-lieu de représentation des arts notamment lyriques. Son architecture originale — voilier pour les uns, coquillage pour les autres — a été imaginée par le Danois Jørn Utzon. Situé dans le port de Sydney (l’endroit précis s’appelle Bennelong Point), il est entouré du parc boisé au sud (Royal Botanic Gardens) et est voisin du Harbour Bridge (célèbre pont constitué d’une seule arche). Le paysage qui en résulte est d’ailleurs devenu un symbole de l’Australie, et de Sydney tout particulièrement. L’opéra est aujourd’hui une attraction touristique majeure de la ville.

– The Rocks :

C’est le quartier le plus ancien de Sydney, les premiers bâtiments construits en 1788 sont en grès d’où le nom de The Rocks qui a été donné à ce quartier. À l’origine, il était fréquenté par les marins et les prostituées, puis à la fin des années 1800 par des gangs. Plusieurs projets de reconstruction ont été entrepris, stoppés par les deux guerres mondiales. Sous la pression des habitants du quartier, des bâtiments anciens ont pu être conservés et restaurés. Le quartier est maintenant un lieu touristique, connu pour son marché qui est ouvert toutes les fins de semaine et pour ses pubs et magasins de souvenirs.


Photothèque de la sortie :

Fin 2017 :


En 2016 :


En 2011 :




Airlie Beach / Whitsunday islands – Grande Barrière de Corail (Great Barrier Reef)

oint d’intérêt / Informations complémentaires :

– Archipel des 74 iles des Whitsundays

– Whitehaven beach : une des 10 plages plages au monde,

– Great barrier reef : avec son célèbre « coeur » HEART REEF,


Situation sur la carte : 


Cartographie :

map_daydream

 

whitsundays

 


Pour se loger :

  • Un très bon plan est de rester dormir sur le village d’Airlie beach afin de pouvoir avoir accès à la fois aux cotes de la Grande Terre (le continent) et de de pouvoir accéder par bateau aux différentes iles des Whitsundays

Petit budget : YHA sur Airlie beach.

Jusqu’à grand luxe : Coral Sea Resort.

  • Sinon, il existe des packages de plusieurs nuits pour croisières en bateau entre les îles notamment Hamilton Island (2 à 4 nuits).

 


Introduction :

La familiale station balnéaire d’Airlie Beach se trouve sur le continent australien dans le Queensland environ près du centre de la Grande barrière de corail qui s’étend sur 2 000 km le long de la côte.

Elle bénéficie d’un climat tropical apprécié des touristes. Cependant, sa plage est de taille modeste et la mer est infestée, de novembre à mai, par les méduses « stingers » particulièrement urticantes. Un lagon a donc été construit en bordure de mer pour permettre de profiter des joies de la baignade. Airlie Beach est surtout connue, avec sa voisine Shute Harbour, comme point de départ des croisières vers les îles Whitsunday et la Grande Barrière de Corail.

Aller dans cette région en hiver est idéal. En effet, comparé à Sydney les températures sont plus douces, voire chaudes (32 ° pour nous fin décembre 2017).

 

Photothèque des différentes sorties :

 

. Visite de la ville et des alentours.


. CoralCats  : ThunderCat.


. Ocean Rafting : Northern Exposures

. SeaPlane : Great Barrier Reef


=> A voir un autre séjour : en 2012 : cliquer ici


 

 




Brisbane centre ville

Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :

Brisbane, une cité ensoleillée et sophistiquée au bord des méandres du fleuve du même nom. En plus des parcs luxuriants et des gens du coin décontractés, la cité offre une scène culturelle du plus haut cru et des vins, restaurants et endroits où danser de première classe. Faites des emplettes jusqu’à n’en plus pouvoir sur Queen Street, puis allez voir les bâtiments historiques de la cité. Dînez le long du lagon sableux de South Bank et explorez sa multitude d’attractions culturelles. Repérez les hauts lieux de Brisbane grâce à un tour en bateau tranquille sur la rivière ou du point de vue du mont Coot-tha. Ecoutez de la musique dans la Fortitude Valley.


Texte de la sortie :

carte - brisbane

South Bank Parklands

Terrain de jeu du centre-ville de Brisbane pour petits et grands, South Bank Parklands est un endroit merveilleux à explorer, de préférence lors des belles journées. Ce lieu est incroyablement populaire auprès des locaux et des touristes. Situé en plein cœur de la ville, sur la rive sud comme son nom l’indique, Southbank est un cadre idéal pour passer une journée ou un après-midi. Baignez-vous dans le lagon artificiel qui fait face aux buildings, promenez-vous dans les jardins luxuriants et sur les sentiers pédestres et cyclables. Utilisez un barbecue ou mangez dans l’un des innombrables restaurants, faites du shopping et bien plus encore ! C’est aussi un bel endroit la nuit.

Le Story Bridge

C’est le pont emblématique de la ville de Brisbane. Vous pouvez vous y rendre à pied depuis le quartier de Fortitude Valley et admirer cette grande structure en acier qui mène à Kangaroo Point. Il est possible de l’escalader ou de le descendre en rappel pour faire le plein de sensations fortes (Story Bridge Adventure Climb, à partir de 100$).

Promenade au bord de la rivière

Du côté de la CBD de Brisbane, et donc de l’autre côté de South Bank, il y a une belle balade à faire le long du fleuve. Les City Botanic Gardens sont le poumon vert de Brisbane s’étendant sur près de 18 hectares. Footing, vélo ou farniente, à vous de voir ! Pour boire un verre en journée ou manger un morceau, faites une pause au Eagle Street Pier.

Quelques rues de Brisbane

A Fortitude Valley, c’est là où l’on trouve le quartier de Chinatown. Tout près, il existe de nombreux bars et boîtes de nuits qui s’animent le soir venu. Pour le shopping, vous préférerez Queen St qui est entièrement piétonne et très animée toute la journée. Au bout de celle-ci le casino est à voir pour son architecture. Non loin, le City Hall est également à voir.

Autres attractions a faire 

Le point de vue du Mont Coot-Tha

Le Lone Pine Koala Sanctuary

Escalade en falaise près de SouthBank :

 


Photothèque de la sortie fin 2017 :


Photothèque de la sortie début 2017 :




Brisbane centre ville

Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :

Brisbane, une cité ensoleillée et sophistiquée au bord des méandres du fleuve du même nom. En plus des parcs luxuriants et des gens du coin décontractés, la cité offre une scène culturelle du plus haut cru et des vins, restaurants et endroits où danser de première classe. Faites des emplettes jusqu’à n’en plus pouvoir sur Queen Street, puis allez voir les bâtiments historiques de la cité. Dînez le long du lagon sableux de South Bank et explorez sa multitude d’attractions culturelles. Repérez les hauts lieux de Brisbane grâce à un tour en bateau tranquille sur la rivière ou du point de vue du mont Coot-tha. Ecoutez de la musique dans la Fortitude Valley.

 


Texte de la sortie :

carte - brisbane

South Bank Parklands

Terrain de jeu du centre-ville de Brisbane pour petits et grands, South Bank Parklands est un endroit merveilleux à explorer, de préférence lors des belles journées. Ce lieu est incroyablement populaire auprès des locaux et des touristes. Situé en plein cœur de la ville, sur la rive sud comme son nom l’indique, Southbank est un cadre idéal pour passer une journée ou un après-midi. Baignez-vous dans le lagon artificiel qui fait face aux buildings, promenez-vous dans les jardins luxuriants et sur les sentiers pédestres et cyclables. Utilisez un barbecue ou mangez dans l’un des innombrables restaurants, faites du shopping et bien plus encore ! C’est aussi un bel endroit la nuit.

Le Story Bridge

C’est le pont emblématique de la ville de Brisbane. Vous pouvez vous y rendre à pied depuis le quartier de Fortitude Valley et admirer cette grande structure en acier qui mène à Kangaroo Point. Il est possible de l’escalader ou de le descendre en rappel pour faire le plein de sensations fortes (Story Bridge Adventure Climb, à partir de 100$).

Promenade au bord de la rivière

Du côté de la CBD de Brisbane, et donc de l’autre côté de South Bank, il y a une belle balade à faire le long du fleuve. Les City Botanic Gardens sont le poumon vert de Brisbane s’étendant sur près de 18 hectares. Footing, vélo ou farniente, à vous de voir ! Pour boire un verre en journée ou manger un morceau, faites une pause au Eagle Street Pier.

Quelques rues de Brisbane

A Fortitude Valley, c’est là où l’on trouve le quartier de Chinatown. Tout près, il existe de nombreux bars et boîtes de nuits qui s’animent le soir venu. Pour le shopping, vous préférerez Queen St qui est entièrement piétonne et très animée toute la journée. Au bout de celle-ci le casino est à voir pour son architecture. Non loin, le City Hall est également à voir.

Autres attractions a faire 

Le point de vue du Mont Coot-Tha

Le Lone Pine Koala Sanctuary

 


Photothèque de la sortie :




Heron island

Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :

L’Île Heron se trouve en plein milieu de la Grande Barrière de corail au Nord-Est de l’Australie. Elle est traversée par le Tropique du Capricorne, à 460 km au nord-nord-ouest de la capitale Brisbane

Les deux grands explorateurs britanniques James Cook en 1770 et Matthew Flinders en 1802 ne se sont pas arrêtés dans cette île et ne l’ont pas même remarquée, sans doute car ils évitaient la Grande Barrière de corail. Elle n’a été découverte qu’en 1843 lorsque le HMS Fly y a jeté l’ancre en cherchant un passage au milieu des récifs. Le naturaliste du bateau, Joseph Bette Jukes, a baptisé cette île en référence à ce qu’il prenait pour des hérons de récifs qui se sont révélés être des aigrettes.

Le site officiel de Heron island.


Texte de la sortie :

Cette île présente deux grands intérêts: tout d’abord la présence de décembre à avril de milliers de tortues qui viennent pondre leurs œufs sur les plages mais aussi, au cours des mois hivernaux entre juillet et août, l’île accueille le passage d’un grand nombre de baleines dans le canal séparant l’île du récif de Wistari. Le banc de corail entouré d’eau accueille également près de 900 sur les 1 500 espèces de poissons et plus de 70 % des variétés de corail que l’on trouve aux abords de la Grande Barrière de corail.

La station de recherche de l’université de Queensland Heron Island est située dans le quartier sud-ouest de l’île. Créé dans les années 1950 par le Comité de la Grande Barrière de corail avec l’Université du Queensland devenant un partenaire dans ses opérations en 1970, l’installation est l’une des principales stations de recherche de récifs coralliens du monde, avec une grande variété de recherches entreprises Sur l’écologie des récifs coralliens. La station de recherche de Heron Island a subi un important incendie le vendredi 30 mars 2007. Personne n’a été blessé.

En juin 2008, le nouvel hébergement étudiant, comprenant 80 lits, a été officiellement ouvert et utilisé pour la première fois par les étudiants du Réseau Tropical Marine. Les laboratoires d’enseignement et le nouveau bâtiment de recherche avec 9 laboratoires de recherche, bibliothèque, chambre noire , salle informatique et plate-forme d’aquarium ont été officiellement rouverts en février 2009.

En 2010, un centre expérimental de pointe sur le changement climatique a été ouvert à la Station de recherche.

Sir David Attenborough et Atlantic Productions ont filmé des segments pour le documentaire, la Grande Barrière de Corail de David Attenborough, à la station de recherche de Heron Island à la fin de 2014.

Il ya un petit canal artificiel et jetée en bois sur la rive ouest de l’île, où le lancement quotidien de catamarans des quais de Gladstone et des fournitures à l’île sont livrés. L’épave rouillée du NCSM Protector se trouve à l’entrée du chenal et a été remorqué jusqu’en 1945 pour former un site de plongée et de plongée.

Heron Island fait partie de la zone importante pour les oiseaux de Capricornia Cays. La forêt de l’île et les dunes environnantes abritent des milliers d’ oiseaux marins nicheurs, y compris le mouton à queue coupée ( Puffinus pacificus ) et le nudif noir du sud-ouest ( Anous minutus minutus ) pendant la période de reproduction entre octobre et avril. Plus de 70.000 noddies blanc-couverts nichent sur l’île pendant cette période. Les résidents et les reproducteurs qui vivent toute l’année à Heron Island sont :

Mouette argentée ( Larus novaehollandiae forsteri )
Aigrette de récif de l’Est ( Egretta s. Sacra )
Rail à bandes Buff ( Gallirallus philippensis mellori )
Colombe à épaule ( Geopelia h. Humeralis )
Sacré martin-pêcheur ( Todiramphus s. Sanctus )
Coucou noir ( Coracina n. Novaehollandiae )
Capricorne argenté ( Zosterops lateralis chlorocephalus )


Photothèque de la sortie :




Sydney Royal botanic garden

 

Point d’intérêt / Informations complémentaires / A noter :

A noter que pour 2017 ce sera l année de la coopération entre Chine et Australie

Fin16-Debut17 J09- royal garden 20170101_136


Texte de la sortie :

– Royal Botanic Gardens / Sydney Opera House :
Un des 3 parcs de la région près du quartier de l’Opéra (Le 28 juin 2007, consacré patrimoine mondial de l’UNESCO). L’opéra de Sydney, est l’un des plus célèbres bâtiments du XXe siècle et un haut-lieu de représentation des arts notamment lyriques. Son architecture originale — voilier pour les uns, coquillage pour les autres — a été imaginée par le Danois Jørn Utzon. Situé dans le port de Sydney (l’endroit précis s’appelle Bennelong Point), il est entouré du parc boisé au sud (Royal Botanic Gardens) et est voisin du Harbour Bridge (célèbre pont constitué d’une seule arche). Le paysage qui en résulte est d’ailleurs devenu un symbole de l’Australie, et de Sydney tout particulièrement. L’opéra est aujourd’hui une attraction touristique majeure de la ville.

Fin16-Debut17 J09- royal garden 20170101_055


Photothèque de la sortie :