Nous sommes tous un rayon de soleil pour quelqu’un… Mais on ne le sait pas toujours…🌞

Saint Exupéry.




Revue « Reliefs » #8 – SOMMETS

Page accueil du site

—–
revue Reliefs consacre le dossier central de son huitième numéro aux plus hautes altitudes.
Reliefs vous invite en plus à découvrir :

un atlas des nuages, des portfolios de Thomas Struth (Nature & Politics) et Elger Esser (Vedutas),

des cartes anciennes du Vésuve, de la cosmologie Jaïn ou du fleuve Colorado,

des photographies prises depuis une montgolfière par Eduard Spelterini,

un entretien avec l’« archibiotect » Vincent Callebaut,

des planches naturalistes dessinées au cours d’une expédition du capitaine Ross en Antarctique,

un aparté avec le philosophe et spécialiste du land art Gilles A. Tiberghien,

Et bien d’autres choses encore…

https://www.echosciences-grenoble.fr/communautes/des-scientifiques-dans-la-montagne/annonces/sortie-de-la-revue-reliefs-8-sommets




Guerre des Vosges, guerres de montagne 14-18

http://centenaire.org/fr/espace-scientifique/societe/guerre-des-vosges-guerres-de-montagne




Les Pyrénées et les sports d’hiver

http://m.ina.fr/video/CPF07003861#

Reportage en 1969 consacré au sport d’hiver dans les Pyrénées, bien moins développé que dans les Alpes, composé d’interviews et d’images d’illustration. Quelles en sont les raisons et comment le département tente t-il d’y remédier?




Great Himal Race : le film !

https://www.widermag.com/news-great-himal-race-film

2017, une poignée de coureurs ont tenté de courir sur un parcours totalement inédit pour une course de trail : le Great Himalaya Trail dans sa version « high road ». Autant dire que ces 1650 kilomètres à travers l’Himalaya Népalais étaient une vraie gageure, un défi unique et ultime pour des coureurs très expérimentés.




« A cette altitude, l’organisme se délite » : Pourquoi les alpinistes de l’extrême montent si haut ?

Série de témoignages à découvrir :

Stéphane Benoist : Seul le passionné peut comprendre. C’est une énigme absolue pour les autres,

Elisabeth Revol : On part là-haut pour vivre. Je n’y vais pas pour le danger

et tant d’autres :

  • « Tomek » Mackiewicz ,
  • Reinhold Messner,
  • Lionel Terray,
  • George Mallory,
  • Masha Gordon,

Sociologue Paul Yonnet : Le but, évidemment, n’est pas de mourir, mais d’en prendre le risque volontairement et de revenir